Traverser la frontière

Bilan après 5 ans : tous les chiffres de Traverser La Frontière

Article mis à jour le

5 ans !

Qui l’eut cru ?

Lorsque j’ai commencé ce blog à Bali, je ne pensais pas qu’il me mènerait aussi loin.

Alors comme d’habitude, je me lance dans l’exercice du bilan, des avancées, des projets. Et cette année, un grand chamboulement s’est opéré….

Après 5 ans en voyage à durée indéterminée, il est temps de revenir à un mode de vie un peu moins « hors norme ». Je te dis tout dans les paragraphes qui suivent.

Voir les précédents bilans : année 1année 2année 3 – année 4

Contenu de cette cinquième année sur TLF

Un rythme vraiment « à la cool » avec :

  • 5 nouveaux articles
  • 13 nouveaux podcasts

Les articles publiés en 2019 :

TOP 3 des podcasts publiés en 2019 :

Les chiffres de Traverser La Frontière

Sur la cinquième année (décembre/novembre) de Traverser La Frontière :

  • Visiteurs du site : 225 000
  • Téléchargements du podcast : 63 000
  • Abonnés à la newsletter (le #RDV) : 4 000+
  • Facebook : 4 900 fans
  • Instagram : 4 800 abonnés
  • Ventes du livre Pourquoi voyager seul ? : 88
  • Ventes du livre Voyage à Durée Indéterminée : 1 493
  • Ventes du livre Oser Voyager en Solo : 548

Je constate une petite augmentation des visiteurs, les téléchargements du podcast restent stables, les réseaux sociaux augmentent et les ventes de livres ont légèrement diminué.

Bilan personnel pour 2019

En regardant objectivement cette cinquième année,

Je suis satisfait sur :

  • La barre des 100 podcasts dépassée… inimaginable en 2014
  • Le #RDV qui marche toujours bien
  • Les statistiques du site toujours en hausse
  • Le pré-lancement de ma formation vidéo Mini-Retraites (dispo en janvier)

Je suis insatisfait sur :

  • Pas assez de création d’articles
  • Les ventes de livres qui diminuent

En ce qui concerne les réseaux sociaux, j’ai arrêté d’en faire une priorité comme par le passé. L’uniformisation des contenus et les changements d’algorithme m’ont découragé. J’ai même songé à tout arrêter… mais bon, je n’en suis pas encore là !

Dorénavant, je ne suis aucune stratégie, outre celle de poster ce que je veux, quand je veux, sans vraiment suivre les « règles ».

Les objectifs pour 2020

Cette fois, j’arrête les objectifs chiffrés.

À chaque fois, je les loupe et je vois de moins en moins l’intérêt de croitre à tout prix, surtout sur les réseaux sociaux. L’influence et l’apologie du chiffre n’ont jamais été ma tasse de thé de toute manière.

Pour 2020, l’unique objectif est la publication et la promotion du livre Paris/Téhéran à vélo.

J’aimerais en vendre des milliers, que dis-je, des dizaines de milliers ! Alé, je m’emballe surement, mais j’espère que le livre vous plaira et que vous me supporterez dans cette nouvelle épreuve.

Le podcast va continuer, mais au rythme d’un épisode par mois.

Je vais publier des articles sur le voyage à vélo, les voyages passés et certains guides pratiques.

Enfin, le #RDV continuera lui aussi. À voir si le rythme reste bimensuel ou devient mensuel…

Le point sur les livres à venir

Ces dernières années, j’ai écrit un brouillon de livre autobiographique autour du voyage et des rencontres amoureuses. Après moult réflexions, le projet est annulé. Oui, c’était vendeur, mais après avoir partagé un large pan de ma vie privée durant des années, je préfère conserver une partie de mon jardin secret.

MAIS l’autre grand projet de l’année va bel et bien voir le jour.

Le livre qui raconte mon périple à vélo de Paris à Téhéran a bien avancé. On est plus proche de la fin que du début et je suis tout excité de pouvoir enfin vous partager en détails cet incroyable voyage.

Et bonne surprise, un éditeur m’accompagne sur ce projet. À moi la gloire !

Je vous donnerai plus de détails en janvier, mais si tout se passe comme prévu, le livre sortira en avril !

Tous les autres projets de livre sont pour le moment en pause.

Mon état d’esprit

Le plus gros changement pour cette cinquième année n’est pas lié au blog ou au voyage, mais bien ce qu’il se passe à l’intérieur de moi. J’ai eu une période compliquée en juin et une grosse remise en question concernant tous les secteurs de ma vie.

Cette année, j’ai appris :

  • Qu’il faut parfois renoncer ou dire non pour avancer (ou se libérer)
  • Que je n’ai plus envie de vivre à l’autre bout du monde
  • Que j’ai besoin de la nature proche de moi
  • Qu’il existe des réalités immuables, autant leurs faire face que de les éviter
  • Que le jeûne (hydrique ou sec) est un super pouvoir
  • Que les signes/le destin existent vraiment (ce n’est pas seulement un truc de hippie)
  • Que je me fous de la gloire et des chiffres sur les réseaux sociaux
  • Malgré mon envie de découverte, je ne suis pas un nomade, j’ai besoin d’une base
  • Les relations amoureuses/charnelles de courts termes ne m’apportent plus rien

Et j’ai pris quelques décisions :

  • Tout mettre en œuvre pour obtenir une stabilité géographique, économique et émotionnelle
  • Fonder ma famille dans les 5 prochaines années
  • Adopter un chien en 2020
  • Vivre en Europe sur le long terme
  • Essayer de simplifier ma vie et mes décisions (basé sur des principes et des règles)
  • Et la santé passe comme priorité numéro 1 (nutrition, exercice, sommeil)

Certaines décisions vont vous paraitre banales, d’autres surprenantes.

D’ailleurs, j’aurais lu ça il y a 10 ans, j’aurais longuement soupiré. Mes priorités étaient loin de tout ça. L’âge, l’expérience et les voyages me guident vers un chemin différent.

Ces périodes de changement sont terriblement compliquées. Surtout quand tu vis une vie si différente et que les gens pensent que tu vis une vie de rêve.

Le mec voyage et écrit des bouquins, le pied quoi !

Ce besoin d’alignement, de trouver des réponses, de maximiser son bonheur. C’est DUR.

La vie est un éternel changement et voici les 2 décisions actées en cette fin d’année 2019 :

  • Vivre en France (mais pas à Paris)
  • Trouver un travail plus stable (freelance ou contrat)

Quand on sait que ça fait plus de 5 ans que je vadrouille sur la planète et 8 ans que je bosse pour moi… ce sont deux changements majeurs. Mais comme tu as pu le voir, fruit d’une longue réflexion.

Ça ne m’empêchera en rien les aventures, les voyages, le développement personnel, le fourmillement intellectuel et… simplement de kiffer la vie !

Car malgré tous ces questionnements, la vie est belle :)

Le bilan des voyages en 2019

guanajuato

Guanajuato au Mexique

Comme je me l’étais promis dans le dernier bilan… j’ai passé 8 mois en Amérique latine !

Et quel plaisir de revenir dans cette partie du monde.

Découverte en 2015 avec la Colombie, l’Équateur, le Pérou et le Brésil il me manquait un pays incontournable, un peu plus au nord : le Mexique.

Tout le monde m’en disait le plus grand bien et je n’ai pas été déçu.

La tentaculaire ville de Mexico m’a accueilli les bras ouverts, mais je n’y suis pas resté bien longtemps. J’ai préféré la péninsule du Yucatan où j’ai pu me relaxer pendant 3 semaines à Bacalar puis découvrir Merida.

Ensuite, Guanajuato s’est emparé de moi.

Cette ville coloniale, nichée au milieu des montagnes et d’une beauté unique m’a fait craquer. Comme Cluj il y a quelques années… 6 mois à Guanajuato le temps d’écrire mon futur livre et de tomber amoureux. Mais aussi grande période de remise en question (cf plus haut).

L’été fut lui aussi mouvementé, d’abord par un voyage déconnecté à Cuba. À 2 heures d’avion, l’occasion était trop belle de découvrir ce pays qui m’intriguais tellement.

Enfin, j’ai passé 1 mois dans l’état du Oaxaca. D’abord dans la ville de Oaxaca qui propose surement la meilleure nourriture de tout le Mexique. Puis à Mazunte, au bord de la plage, à observer le coucher de soleil, siroter des noix de coco et marcher pieds nus dans la rue.

J’ai adoré le Mexique. Un pays merveilleux, malgré tous ses problèmes de sécurité. Les gens, la culture et les tacos valent bien le coup de s’y aventurer !

Dans ce deuxième voyage en Amérique latine, il avait moins de fougue et d’innocence. Mais l’envie de découvrir est restée intacte.

Les voyages en 2020

On reprend le vélo en 2020 ?

Pour la première fois en 10 ans… pas de voyages de prévu. Nada.

Je vous entends déjà me dire :

T’es pas sérieux là ? Y’a bien un truc quand même !!

Oui, je suis sérieux, rien dans l’agenda. Par contre, j’ai bien quelques idées qui trainent…

Les pays scandinaves. L’Écosse. La Slovénie. Pourquoi pas un peu d’Espagne. Et sûrement des endroits inconnus en France.

Peut-être à vélo. En van. Ou même à pied.

En tout cas, je vais rester en Europe et sur des voyages plutôt lents. Aucune envie de tout voir, juste de profiter.

Oui, je sais c’est beaucoup moins excitant que le Mexique, le Vietnam ou l’Iran !

Comme d’habitude, le meilleur moyen de suivre les prochaines étapes, c’est dans le RDV ou bien sur Instagram.

À très vite en 2020 :)

– Michael

A propos de l'auteur Voir tous les articles

Michael

Auteur et Entrepreneur nomade, Michael est le créateur de Traverser La Frontière. Passionné de voyage, il a créé ce site pour aider et inspirer tous ceux qui ont envie de voyager, partir vivre à l'étranger et changer leur vie.

14 commentairesLaisser un commentaire

  • Bonjour Michael,
    merci pour ce bilan.
    Plus de 2000 livres vendus, je trouve que c’est plus que pas mal!
    C’est même un excellent résultat.
    J’ai un petit doute sur le fait de choisir un éditeur « normal » pour le prochain. Ca fera du bien à ton ego et voir physiquement ton livre (parfois) en librairie c’est cool mais niveau finance je ne suis pas certain que tu t’y retrouveras.
    Niveau liberté non plus. Surtout par rapport à KDP.
    Wait and see, c’est une expérience à vivre en tout cas.

    Je me suis souvent demandé ce que les « baroudeurs » devenaient lorsqu’ils décidaient de se poser. Je vais donc continuer à suivre ton parcours avec grande attention :)
    Bonne année 2020 Michael!!!!

    Daniel

    • Salut Daniel,
      Ah oui, c’est sûr que niveau finances, passer par un éditeur n’est pas avantageux. Mais cela permet d’autres choses, comme de toucher un autre public ou d’avoir un livre plus abouti. Donc on verra comme cela se passe.
      Oui se poser après tant d’années de vadrouille, c’est un challenge, mais j’aime ça :)

  • Salut Michael,

    Beau bilan ! L’essentiel est de rester aligné avec ses propres besoins et envies.

    Comme toi, j’aime voyager, mais aussi avoir des périodes de stabilité. Un pied à terre. Après, 9 ans à l’autre bout du monde, le besoin de passer plus de temps avec nos proches s’est fait sentir. Avoir la liberté de rester un mois, 3 mois ou un an quelque part ça n’a pas de prix :)

    Et félicitations pour ton livre et l’éditeur ! On a hâte de voir ton histoire dans toutes les librairies du monde entier !

    Quels types de missions recherches-tu ?

    Bonne année 2020 !

  • Quel beau bilan Michaël !
    Continue de suivre tes envies et tes besoins…c’est là tout l’essentiel.
    Je te souhaite plein de belles choses en 2020!

    Laurence

    P.S: J’adore ta dernière décision (niveau santé) … primordiale! ❤❤❤

  • Bonjour
    C’est courageux d’écouter son cœur :-)
    Quel beau bilan!
    Concernant l’abandon de l’autobiographie, pourquoi ne pas la transformer en roman ?
    On y verra que du feu sur le vrai et/ou le faux :-)
    Je te souhaite que tes vœux se réalisent pour 2020 !

  • Un beau bilan. Que de choses accomplies en 2019 et en 5 ans !
    J’ai hâte de pouvoir découvrir ton nouveau livre sur ton périple Paris/Téhéran à vélo.
    Je te souhaite une longue et belle route avec ta formation mini-retraites qui accompagnera certainement plein de gens qui n’osent pas franchir le pas pour réaliser leurs rêves. :)
    Au plaisir de te lire en 2020 !

  • Super, ça donne grave envie de prendre même expérience que la tienne avec cet article.
    Bravo et merci pour ce partage. J’ai déjà téléchargé ton guide.

Laisser un commentaire

Je vous remercie par avance de participer à la discussion et d'ajouter votre commentaire. Sachez que tout ce qui ressemble à du spam sera supprimé. Votre email ne sera pas visible.

Send this to friend