Traverser la frontière

TLF 067 : Il est parti vivre à Pékin et s’est même marié !

Envie de vivre en Chine ? De connaitre la vérité sur la vie à Pékin ?

Dans cette interview, retrouvez Riadh qui vit depuis 1 an et demi à Pékin, la capitale de la Chine. Il y explique son parcours mouvementé et même son mariage avec Amina… une fille chinoise !

Vous allez découvrir à quoi ressemble la vie à Pékin, pour il s’est installé là-bas, comment il fait pour vivre sur place et bien sûr les détails croustillants sur son mariage.

Écoutez tout de suite l’épisode (51 min) :

À propos de l’épisode #067 sur la vie à Pékin, en Chine

Après l’interview #066 qui a vu Romain revenir pour une deuxième fois sur le podcast, nous réitérons l’expérience avec Riadh. J’avais enregistré un podcast avec lui en 2014 sur son parcours et son activité de photographe voyage. À l’époque, il vivait en Indonésie et a pas mal baroudé entre temps. Il vit désormais en Chine.

Riadh s’est installé depuis 1 an et demi à Pékin, d’abord par pure curiosité, puis par des opportunités de business et enfin car il s’est récemment marié à Amina, une fille chinoise. Touche à tout, Riadh poursuit son chemin très loin des normes sociétales françaises et cela lui réussit plutôt bien.

Dans cette interview, on discute des raisons de son installation en Chine, des chocs culturels qu’il a pu vivre, la réalité sur la vie à Pékin, ses différentes activités pour y vivre, pourquoi il a décidé de se marier ou encore de ses plans pour le futur.

Les liens de l’épisode :

Comment écouter cet épisode ?

Cet épisode dure 51 minutes et vous pouvez l’écouter :

Les coulisses de mes voyages dans ta boite mail

Je t'y raconte mes aventures, les coulisses du blog, mes réflexions, conseils inédits ou les nouveautés de TLF.

Le #RDV, c'est chaque dimanche à 18H, dans ta boite mail.

S’installer à Pékin et s’y marier : Le résumé écrit de l’interview

Riadh est actuellement à Pékin. Il était dans le podcast il y a 2 ans et demi lors de notre rencontre en Indonésie, sur l’ile de Java (voir le bilan de mon voyage en Indonésie).

Gigantesque Pékin

Riadh habite à Pékin depuis 1 an et demi. C’est la capitale de la Chine et 24 millions de personnes y vivent ! Sa taille est comparable à la ville de New York.

Pour se faire une idée, Pékin représente 155 fois la taille de Paris. Le métro de la ville est comme le transilien et le RER à Paris. Chaque quartier de Pékin est comme une ville à part entière. Le problème n’est pas forcément de se déplacer, mais de bien gérer son temps. La Chine est un pays super actif, il a énormément de choses à faire. En 1 an, un quartier peut entièrement changer.

Financer son séjour à Pékin

Quand il est arrivé à Pékin, il a commencé à faire prof d’anglais, a enchainé avec des petits boulots, puis a co-créé un studio photo. Celui-ci n’a pas tenu longtemps après le départ de son associé. Après un problème de visa, il reste bloqué en Malaisie et quand il revient à Pékin, il commence à créer des petites entreprises pour les revendre ensuite.

Ces petites entreprises peuvent tout englober. D’une petite école d’art, une école de français, une entreprise de photo, cela peut-être tout et n’importe quoi.

Ses journées actuelles ressemblent à : yoga, écriture pour son blog voyage, puis il bosse pour une entreprise avec laquelle il a fusionné.

À savoir qu’il est en Chine avec un visa business.

Le choix de Pékin

Pour Riadh, la Chine était une grande inconnue, il n’avait aucune idée à quoi ressemblait ce pays. Du coup, il s’est dit que cela valait le coup d’aller voir ce qu’il s’y trouvait. Pour le coup, il a vécu l’un de son plus grand choc culturel quand il est arrivé à Pékin. Après 1 an et demi là-bas, il ne regrette absolument pas son choix.

Son premier jour à Pékin, il a vu une personne âgée en train de faire caca devant lui, en plein milieu de la rue. Les gros crachats intempestifs dans un restaurant ou au bureau l’ont choqué au début. Les gens sont aussi habitués à la pollution, avec différents masques. C’est assez choquant, car c’est complètement intégré dans la vie quotidienne des locaux.

La langue est compliquée à apprendre et lorsque les Chinois parlent anglais c’est parfois compliqué. Une fois, quelqu’un a dit à Riadh : « people mountain, people sea », ce qui signifiait « cet endroit est rempli de personnes ». Le mandarin est tellement différent que lorsqu’ils traduisent en anglais, cela donne des choses improbables. Riadh a commencé à apprendre le mandarin, mais ce n’est pas simple. Les tons sont durs à reproduire et l’apprentissage est long.

En Chine, il y aune forte culture de l’argent. Les gens dépensent beaucoup et on l’habitude de parier sur tout et n’importe quoi. Au Nouvel An chinois, il est très commun de se partager des enveloppes rouges dans lesquelles on offre de l’argent.

Le style vestimentaire des Chinois est aussi quelque chose qui a choqué Riadh. Voir quelqu’un dehors en pyjama est entièrement normal là-bas, imaginez-en France !

Il a aussi une absence de honte et une capacité à ne pas regarder ce qu’il se trouve autour de toi. Il a notamment assister à un accident dans lequel un homme est tombé d’un pont, gravement blessé, tout le monde regardait et personne l’a aidé. Les gens ne s’occupent pas de choses qui ne les préoccupent pas.

Son mariage chinois

Riadh s’est aussi récemment marié à une Chinoise ! Il a fait une cérémonie en France et a fait les papiers de mariage à l’ambassade de France à Pékin. Il y aura aussi une célébration en Chine. Le nom de sa femme est Amina (version simple). En Chine, comme d’autres pays en Asie, certaines filles s’inventent des noms anglais. D’ailleurs, Riadh avait rencontré dès son premier jour à Pékin une fille qui a décidé de s’appeler « milk », lait en français.

Faire du voyage un mode de vie n’est pas incompatible avec avoir une vie amoureuse stable. Même s’il s’est souvent demandé s’il trouverait quelqu’un un jour, Riadh a trouvé avec Amina une personne qui a la même mentalité que lui.

Ce n’est pas, car il est marié qu’il va arrêter de voyage, au contraire. Il existe d’ailleurs beaucoup de voyageurs en couple, voire en famille.

Selon Riadh, dans une relation amoureuse, il ne faut pas changer pour s’adapter à l’autre, il faut rester soi-même à la base. Parfois en voyageant, on a des sentiments pour quelqu’un et on se dit « prêt à changer », mais ce n’est pas forcément une bonne idée.

Riadh a été très vieux jeu pour sa demande en mariage, car il est allé voir directement la famille d’Amina. Il est resté fidèle à soi-même et pense que c’est important.

Voyager est d’ailleurs un excellent moyen de se forger et de mieux se connaitre. Tu te moques aussi plus facilement de l’avis des autres, chose qui est devenue primordiale pour Riadh.

Pékin est aussi positif

La capitale chinoise est une ville ultra dynamique avec une culture de l’entreprenariat que Riadh n’a vu nulle part ailleurs. En Chine, tu dois te débrouiller, créer et t’adapter.

Pékin est une ville énorme. Mais le centre de Pékin est magnifique et il existe d’autres quartiers vraiment sympas.

Il est impossible de s’ennuyer à Pékin. Il y a des opportunités de partout. En Chine, ce que tu sais faire, tu le fais, pas besoin de diplômes. Il est commun de rencontrer des gens qui deviennent millionnaires rapidement.

Pour Riadh, Pékin sans la pollution serait une des villes les plus prisées du monde. Phénomène qui est en train de se réduire avec notamment beaucoup de véhicules et scooter électriques.

Pour le futur, il aimerait bien repartir voyager. La Tanzanie ou la Namibie le tente bien, voire l’Amérique latine. Il ne sait pas trop, même s’il envisage une lune de miel de quelques années.

Riadh a créé un blog de voyage (LeTravelBlog.com) dans lequel il donne des astuces pour voyager plus et qui sera axé dans le futur sur la photo.

Merci d’avoir écouté l’épisode #067 du podcast !

michael-pouce-articleMerci d’avoir pris le temps d’écouter cet épisode du podcast de Traverser La Frontière. Si vous avez des suggestions ou des remarques sur l’épisode, laissez un commentaire un peu plus bas, je les lirais avec attention.

Abonnez-vous directement au podcast sur iTunes pour recevoir les nouveaux épisodes.

Si vous avez aimé l’épisode, je vous invite à le partager sur les réseaux sociaux grâce aux boutons à la fin de l’article. Merci d’avance !

– Michael

Articles qui peuvent vous intéresser :

A propos de l'auteur Voir tous les articles

Michael

Auteur et Entrepreneur nomade, Michael est le créateur de Traverser La Frontière. Passionné de voyage, il a créé ce site pour aider et inspirer tous ceux qui ont envie de voyager, partir vivre à l'étranger et changer leur vie.

Laisser un commentaire

Je vous remercie par avance de participer à la discussion et d'ajouter votre commentaire. Sachez que tout ce qui ressemble à du spam sera supprimé. Votre email ne sera pas visible.

Send this to friend