Traverser la frontière

TLF 066 : Faire 4 mois de volontariat en Amérique du Sud

Envie de faire du volontariat en Amérique du Sud ?

Dans cette interview, retrouvez Romain qui a passé 4 mois à faire du volontariat au cours de son long voyage en Amérique latine.

Vous allez découvrir comment il a trouvé du volontariat, les détails de ses expériences ou ses conseils pour que vous puissiez faire pareil.

Écoutez tout de suite l’épisode (50 min) :

À propos de l’épisode #066 sur le volontariat en Amérique du Sud

Après l’interview #065 de Maeva et son PVT en Argentine, nous restons en Amérique du Sud pour ce nouvel épisode avec Romain. Après une première apparition sur le podcast il y a un an, il revient pour nous parler de son voyage de 15 mois dans les Amériques et de ses expériences de volontariat.

Après 3 ans en Nouvelle-Zélande, Romain met les voiles vers une traversée du continent américain du nord au sud. Il passera un quart de ce voyage à faire du volontariat, que ce soit dans un refuge d’animaux en Bolivie ou dans une guesthouse luxueuse en Argentine.

Dans cette interview, on discute des raisons de ce voyage, de son itinéraire, de ses 4 expériences de volontariat, ce qu’il a appris, ses conseils pour trouver des volontariats ou encore son futur à l’étranger.

Les liens de l’épisode :

Comment écouter cet épisode ?

Cet épisode dure 50 minutes et vous pouvez l’écouter :

Les coulisses de mes voyages dans ta boite mail

Je t'y raconte mes aventures, les coulisses du blog, mes réflexions, conseils inédits ou les nouveautés de TLF.

Le #RDV, c'est chaque dimanche à 18H, dans ta boite mail.

Comment faire du volontariat en Amérique du Sud : Le résumé écrit de l’interview

Lorsque Romain est apparu la première fois sur le podcast il y a un an, il était au Nicaragua. Il est depuis revenu en Europe et vit en ce moment à Barcelone, en Espagne.

Trip dans les Amériques

Avant de faire un gros voyage dans les Amériques, Romain vivait en Nouvelle-Zélande pendant 3 ans. Avec sa copine, il avait ce rêve de partir en Amérique latine pour y découvrir la culture et apprendre l’espagnol.

Il a trouvé un vol Auckland/Los Angeles à 350$ et est resté 5 semaines sur la côte ouest des États-Unis en louant une voiture. Il a ensuite passé 1 mois au Mexique, sur la côte sud (Yucatan, Chiapas…). Puis l’Amérique centrale où il a passé près de 4 mois en allant au Guatemala, Honduras, Costa Rica, Nicaragua et Panama.

Ensuite, il a pris un bateau de croisière afin de se rendre en Colombie pour passer 11 mois en Amérique du Sud. De la Colombie au Brésil en passant par l’Équateur, le Pérou, la Bolivie, le Chili et l’Argentine. Pour enfin revenir depuis Rio de Janeiro à Londres.

Un truc que Romain a beaucoup aimé, c’est de pouvoir parler espagnol partout. C’était un atout précieux pour communiquer avec les gens. Au niveau de l’échange culturel, c’était magique. Il a aussi trouvé que l’héritage culturel et la diversité au niveau des peuples étaient très importants.

En arrivant au Mexique, sa copine n’avait jamais appris l’espagnol et Romain était très mauvais. Mais après plusieurs mois, tout devenait plus facile. Il a d’ailleurs passé 2 semaines au Guatemala pour prendre des cours d’espagnol et a vécu avec une famille d’accueil. Il peut maintenant tenir une discussion en espagnol sans problème

4 mois de volontariat

Romain a fait du volontariat pendant 4 mois en Bolivie, au Chili et en Argentine.

Premier volontariat : Bolivie pendant 3 semaines dans un refuge d’animaux. Ce refuge se trouvait à Samapaita, près de Santa Cruz. À la base, ils ont trouvé une offre sur workaway pour s’occuper d’une maison et des animaux d’une expatriée suisse où il fallait travailler 3/4H chaque matin.

Mais il a découvert qu’à 100 mètres de la maison, la fille de l’hôte avait un refuge pour animaux trafiqués, de contrebande… Il y avait au moins 300 animaux dans ce refuge et la plupart étaient en liberté. Elle avait notamment 50 singes, des serpents, des perroquets… Il a notamment tenu dans ses bras un singe araignée ou bien avait un capucin qui se baladait sur les épaules des volontaires et chapardait gentiment de la nourriture.

Les conditions de vie étaient assez spartiates et l’adaptation n’a pas été simple. Mais avec le recul, Romain se remémore une superbe expérience.

Avec le Workaway, le logement est toujours inclus, après en ce qui concerne la nourriture, cela va dépendre.

Deuxième volontariat : Chili pendant 5 semaines.

Ils sont arrivés dans la vallée de l’Elqui, près d’une grande ville, La Serena. Un couple tenait une guesthouse de luxe dans une grande propriété. Romain s’occupait du jardin, de la partie arrosage, de la piscine ou des deux moutons. Sa copine s’occupait des chambres et du petit-déjeuner.

Dans tous les volontariats, Romain essayait de trouer des endroits excentrés et assez loin des touristes. C’est alors beaucoup plus simple de vivre comme les locaux et de discuter avec les gens.

Troisième volontariat : Mina Clavero à 150km de Cordoba, en Argentine durant 5 semaines.

Ici, son job était d’être professeur d’anglais dans une petite école privée. Les cours duraient 1H et il y avait 4/5 élèves. Même si Romain est bilingue en anglais, il n’a jamais enseigné et c’était un gros challenge. Il s’est aussi essayé au stop durant ce volontariat, qui marche plutôt bien en Argentine.

Même s’il avait des appréhensions, tout s’est bien passé.

Quatrième volontariat : toujours dans la région de Cordoba, une guesthouse tenue par des Français.

Cette famille habitait ici depuis 10 ans et avait transformé une gare postale en guesthouse. Ils avaient une chambre pour eux, qui devait faire 70m2, avec salle de bain, terrasse, internet…

Les tâches de Romain étaient de tondre la pelouse, débroussailler, entretenir le jardin, enlever du bois… Il travaillait 3/4H par jour, n’avais pas de repas prévu, mais au final leurs hôtes les ont invités à manger quasiment chaque soir. Il a tellement bien accroché avec les propriétaires qu’il envisage d’y retourner l’année prochaine !

Conseils pour faire du volontariat

Il y a 3 organismes pour trouver du volontariat : workaway/helpx/wwoofing.

1) Il faut tout d’abord construire son profil sur le site choisi. Il est important de bien remplir, car c’est un endroit où vous vous vendez en décrivant vos qualités.

2) Lorsque vous contactez un hôte, n’hésitez pas à demander un maximum de détails sur le volontariat, quelles sont les tâches, si les repas sont inclus, quel type de chambres…

3) Enfin, Romain conseille de contacter les hôtes au moins 1 mois en avance. Certains volontariats ont tout le temps du monde et sont très prisés.

À la base Romain n’est pas quelqu’un de manuel, mais avec toutes ces expériences il est clairement devenu plus à l’aise. Il a par exemple construit une cheminée extérieure en pierre au Chili.

« Avec le volontariat tu apprends vachement. »

D’abord grâce au contact humain pour découvrir les gens, ensuite à se servir de ses mains, de se débrouiller et enfin l’apprentissage de la langue.

Le futur de Romain

Après 15 mois de voyage en Amérique, les finances de Romain étaient assez basses. 6 mois avant de revenir en France, il pensait déjà à son retour en Europe et s’orientait vers l’Espagne pour continuer à parler espagnol. Il a choisi Barcelone, car c’est une ville économiquement dynamique et il y est plutôt facile de trouver un job. Il a d’ailleurs obtenu 3 entretiens dans le domaine du tourisme avant même d’être arrivé sur place. Concernant sa copine, elle a trouvé un job en tant que prof d’anglais.

Romain aimerait bien repartir, mais il pense rester 2 ans à Barcelone pour faire des économies et en profiter pour visiter l’Espagne. Il est aussi tenté par voyager en Afrique, notamment toute la partie australe ou encore l’Afrique francophone.

Merci d’avoir écouté l’épisode #066 du podcast !

michael-pouce-articleMerci d’avoir pris le temps d’écouter cet épisode du podcast de Traverser La Frontière. Si vous avez des suggestions ou des remarques sur l’épisode, laissez un commentaire un peu plus bas, je les lirais avec attention.

Abonnez-vous directement au podcast sur iTunes pour recevoir les nouveaux épisodes.

Si vous avez aimé l’épisode, je vous invite à le partager sur les réseaux sociaux grâce aux boutons à la fin de l’article. Merci d’avance !

– Michael

Articles qui peuvent vous intéresser :

A propos de l'auteur Voir tous les articles

Michael

Auteur et Entrepreneur nomade, Michael est le créateur de Traverser La Frontière. Passionné de voyage, il a créé ce site pour aider et inspirer tous ceux qui ont envie de voyager, partir vivre à l'étranger et changer leur vie.

3 commentairesLaisser un commentaire

Laisser un commentaire

Je vous remercie par avance de participer à la discussion et d'ajouter votre commentaire. Sachez que tout ce qui ressemble à du spam sera supprimé. Votre email ne sera pas visible.

Send this to friend