Traverser la frontière

Test Lifestraw et comparatif des gourdes filtrantes en voyage

L’eau est essentielle au fonctionnement de notre corps. Lorsqu’elle coule, propre et en abondance à travers nos robinets français, tout va bien.

Mais en voyage, où l’eau potable est parfois une denrée rare, tout se complique.

J’ai déjà chopé la turista, en Indonésie ou en Colombie. Je peux vous dire que rester coincé aux toilettes au lieu de faire de la plongée ou une belle randonnée, c’est quand même ballot. En tant que voyageur on y passe tous un jour, et si cela vous n’ait pas encore arrivé, ne vous inquiétez pas, elle s’occupera de vous !

Tant que c’est une petite diarrhée ça va, mais quand une bonne gastro, voire la fièvre typhoïde, la dysenterie ou certaines hépatites débarquent, c’est moins beaucoup drôle.

Vous ne pourrez jamais contrôler à 100% tout ce qui rentre dans votre corps en voyage, mais vous pouvez contrôler l’eau que vous buvez. Alors oui, on achète des bouteilles d’eau pour être certain de ne pas tomber malade, mais au bout de quelques semaines ou quelques mois de voyage, le portefeuille tire la gueule.

Heureusement, il existe maintenant d’excellents moyens de boire de l’eau en toute sécurité, partout dans le monde. Je pense notamment aux fameuses gourdes filtrantes ou bien aux pailles filtrantes, pastilles purificatrices et autres rayons UV.

Dans cet article, je vous livre mon avis sur la gourde Lifestraw après un an d’utilisation.

Nous comparons ensuite les autres bouteilles filtrantes du marché, pour enfin terminer sur les alternatives aux gourdes pour purifier votre eau en voyage.

Avertissement : vous allez devenir super calé dans la purification d’eau !

Mon avis sur la gourde filtrante LifeStraw

En novembre 2016, j’ai embarqué direction le Vietnam pour un voyage de 10 mois. Cela fait plus de 8 ans que je voyage et pour la première, j’ai acheté une gourde filtrante. C’est l’un des meilleurs achats que j’ai pu faire et ma gourde Lifestraw me suit dorénavant partout !

1) Les raisons d’acheter une gourde filtrante

Durant tous mes voyages précédents, j’achetais continuellement des bouteilles d’eau en plastique : 50 cl, 1 L, 2 L ou des bidons de 5 ou 10 litres. Parfois je remplissais ces bouteilles avec l’eau courante une fois terminées, parfois je devais les jeter et en racheter, car l’eau n’était pas potable.

Avant le Vietnam, j’ai donc changé de stratégie et décidé d’arrêter d’acheter des bouteilles d’eau à tout bout de champ en voyage. Je savais que la qualité de l’eau au Vietnam serait très variable, alors je me suis lancé à la recherche d’une bonne gourde filtrante.

J’y voyais 4 avantages :

  • Au niveau du budget : plus besoin d’acheter des bouteilles
  • Au niveau écologique : arrêter de jeter du plastique
  • Au niveau sanitaire : diminution des risques de maladie
  • Au niveau pratique : toujours avoir de l’eau sur soi, dans la même bouteille

Quand j’ai commencé à chercher une bouteille filtrante, une est sortie du lot : la gourde Lifestraw.

Elle avait un prix raisonnable, un style sympa, semblait efficace pour filtrer l’eau (élimination de 99,99% des bactéries et des protozoaires) et les avis étaient très positifs sur Amazon. Sans compter les bonnes actions de la marque qui distribue des pailles pour subvenir aux besoins des populations en manque d’eau potable, j’étais convaincu.

En détail, la gourde Lifestraw cela donne :

  • Matériaux : Plastique durable (sans bisphénol A)
  • Débit : 0,2 litre / minute
  • Indice de porosité : 0,2 microns
  • Durée de vie de l’élément filtrant : 1000 L
  • Efficace contre les bactéries : Oui
  • Efficace contre les micro organismes : Oui
  • Efficace contre les particules en suspension : Oui
  • Efficace contre les protozoaires : Oui
  • Dimensions : 235 mm x 80 mm
  • Poids : 230 g
  • Prix : 38,95€

Commandée sur Amazon, en 3 jours elle trônait fièrement sur mon bureau.

Détails importants sur l’eau en voyage

Les problèmes et maladies liées à l’eau proviennent des micros-organismes pathogènes et des produits chimiques.

Dans le premier cas, on retrouve les bactéries (E.coli, choléra, salmonelles, typhus…), les protozoaires (Giardase, dysenterie, cryptosporidiose…) et les virus (hépatite A, Norwalk… ). Dans le second cas, il s’agit de métaux lourds (fer, mercure, cuivre, arsenic, plomb…), pesticides et matières en suspension.

La plupart des gourdes et alternatives proposées éliminent les risques de bactéries et protozoaires (qui sont les plus importants). En ce qui concerne les virus et les produits chimiques, cela varie au cas par cas.

Une eau n’ayant subi aucun traitement, comme dans beaucoup de pays en développement, est potentiellement dangereuse. Chaque année, on compte plus de 2 milliards de personnes sur Terre souffrant de maladies dites hydriques.

D’où l’intérêt des gourdes filtrantes, pailles et autres options nous étant aujourd’hui disponibles.

Si les détails techniques vous intéressent, je vous recommande de lire le Guide sur l’eau : boire en toute sérénité édité par KATADYN.

2) Utilisation et test de la gourde Lifestraw

En la recevant, j’ai eu la bonne surprise de trouver cette gourde très solide, limite incassable avec son plastique rigide bleu translucide.

Puis dés les premières gorgées, j’ai ressenti la sensation très bizarre d’aspirer l’eau et non la boire.

En aspirant, l’eau passe à travers les filtres et se retrouve purifiée une fois dans la bouche. Les premières fois, cela fait un peu bizarre de faire un « effort » pour boire. On s’y habitue vite.

J’ai donc utilisé ma gourde filtrante Lifestraw durant tout mon séjour au Vietnam. Tout d’abord dans les montagnes du nord lors de mon road trip en moto, puis lors de mon installation à Da Nang.

Je buvais l’eau de tous les robinets sans aucun problème, même lorsqu’elle n’était pas potable. J’ai même tenté plusieurs fois le coup de la rivière lors de balades et là encore, tout s’est bien passé.

Je suis actuellement au Sénégal où l’eau du robinet est souvent douteuse.

Certaines personnes me disent qu’elle n’est pas potable, d’autres disent que ça passe. J’utilise la gourde Lifestraw tous les jours, et là encore, pas un souci à l’horizon. À noter qu’à Dakar, beaucoup d’habitants utilisent des gros bidons d’eau en plastique de 10 litres.

J’aime aussi remplir ma gourde dans les aéroports afin d’éviter le racket organisé une fois passé la sécurité. Les petites bouteilles d’eau à 3€, c’est fini !

Je la trouve bien adaptée, que ce soit pour un trek en pleine nature, comme pour le quotidien d’un voyageur ordinaire.

Cela fait un an et demi que je l’utilise et je suis vraiment content de cet achat. Je dépense beaucoup moins d’argent et je me prends moins la tête à savoir si telle eau est potable ou non. Plus libre d’esprit.

3) Avantages et inconvénients de la bouteille Lifestraw

Voici le bilan que je tire de cette gourde filtrante pour le moment après 1 an et demi :

Avantages :

  • Ça fonctionne vraiment, je ne suis jamais tombé malade
  • Bonne ergonomie et bon style
  • Sa contenance est idéale (65 cl)
  • Elle est très solide
  • Le mini mousqueton est super pratique
  • Les économies d’argent sont importantes

Inconvénients :

  • La gourde peut goutter/fuire si elle est mise à plat ou à l’envers
  • L’eau purifiée ne peut pas être stockée : on l’aspire et on la boit directement
  • Ne filtre pas les virus (comme beaucoup d’autres)

Dorénavant, j’achète très peu de bouteilles d’eau en plastique et je compte emporter cette gourde filtrante Lifestraw pour tous mes prochains voyages. Elle ne me quitte plus !

> Voir la gourde Lifestraw sur Amazon.fr

4) Détails de la gourde Lifestraw GO 2

Depuis la mise en vente de la première gourde filtrante Lifestraw, il y a eu quelques évolutions avec une nouvelle version : Lifestraw GO 2.

Voici les changements de cette version :

  • Ajout d’un filtre à charbon actif (pour réduire le mauvais gout et certaines substances chimiques)
  • 5 couleurs différentes (la première version n’est disponible qu’en bleu)
  • Environ 10€ plus cher

Le gros changement est donc ce filtre à charbon qui permet de réduire le mauvais gout, la teneur en chlore ou certaines substances chimiques organiques (pesticides, herbicides…).

C’est donc une bonne chose. En revanche, le souci est qu’il faut changer ce filtre tous les 100 litres, alors que le filtre de base permet de boire 1 000 litres d’eau.

Il y a donc 2 options possibles :

  • Acheter un filtre de remplacement pour la version 1 (environ 28€)
  • Acheter une capsule de remplacement tous les 100 litres pour la GO 2 (environ 15€)

Bref, pour le moment, je reste avec ma Lifestraw version 1, à vous de voir ce qui vous convient le mieux.

> Voir la gourde Lifestraw GO 2 sur Amazon.fr

Comparatif avec les autres gourdes filtrantes

Avec l’explosion du voyage indépendant, le secteur est en plein développement et Lifestraw n’est pas l’unique gourde filtrante sur le marché. D’autres options existent.

Que ce soit pour un city-trip, un voyage de quelques semaines, un voyage à durée indéterminée, un trek… vous trouverez une gourde filtrante ou une autre alternative qui vous convienne.

J’ai fait toutes les recherches pour vous présenter les plus populaires et les plus efficaces.

La plupart des modèles présentés possèdent un « filtre bouteille », simple d’usage et ne nécessitant aucune installation au préalable. Il suffit de remplir la bouteille d’eau et le filtrage de l’eau se fait alors directement grâce à la membrane de filtration intégrée. D’autres bouteilles possèdent un filtre UV.

À savoir : aucune gourde ne filtre l’eau de mer

1) Gourde Water to Go

Similaire à LifeStraw 2, sauf que le filtre appelé « membrane à couches chargée » utilisant une nano technologie, est différent. La marque annonce que Water to Go élimine 99,99% de la plupart des contaminants présents dans l’eau : bactéries, virus, protozoaires et produits chimiques.

Le design est un peu plus fun et fait penser aux gourdes de vélo et les avis sont généralement positifs pour cette gourde filtrante.

Il existe deux modèles :

  • Version CITY : transparent, plusieurs coloris disponibles, contenance de 50cl, durée de vie 130L, environ 25€
  • Version OUTDOOR : blanc/noir, contenance de 75cl, durée de vie 200L, environ 35€

Pauline du blog Graine de Voyageuse a réalisé un test de cette gourde ici.

2) Gourde Katadyn Befree

Similaire à Lifestraw V1 au niveau du filtre, de la contenance (60cl) et de la durée de vie (1000L).

La grande différence se trouve au niveau de l’ergonomie et du design. La gourde BeFree est beaucoup plus légère et plus souple. On peut la replier dans la main quand elle est vide, ce qui peut offrir un généreux gain de place.

Les avis sont généralement positifs pour cette gourde filtrante du côté Amazon USA. Son prix est d’environ 45€.

> Voir la gourde Befree sur Amazon.fr

Céline du blog Glob Trekkeuse a réalisé un test de cette gourde ici

3) Gourde Katadyn MyBottle

Restons avec la marque Katadyn qui propose aussi une gourde filtrante solide, similaire à la Lifestraw GO 2.

Dotée d’un filtre de 3 couches (fibre de verres, virupur et charbon actif), cette gourde est très efficace contre la plupart des contaminants dans l’eau, même les virus et produits chimiques.

Il faudra par contre changer le filtre à charbon tous les 100L consommés.

Les avis sont très bons sur ce produit d’excellente qualité. Prix d’environ 45€.

> Voir la gourde MyBottle sur Amazon.fr

4) Bouteille filtrante Life Saver

Ici, nous avons le droit à la Rolls Royce des gourdes. Avec une technologie qui filtre l’eau à 15 nanomètres, la Life Saver bloque tout ! Bactéries, virus et tous les agents pathogènes présents dans l’eau.

En plus de ça, le filtre possède une durée de vie de 6000L, ce qui laisse de la marge avant de le remplacer.

Cette bouteille va purifier 750cl en moins d’une minute et l’on peut partager l’eau filtrée.

Ses défauts : sa taille plus grande que les autres gourdes et son prix épicé (environ 140€).

Voir la démonstration de la bouteille Life Saver lors d’une conférence Tedx :

> Voir la gourde Life Saver sur Amazon.fr

5) Bouteille filtrante Grayl

Ici, nous avons une bouteille unique en son genre où il suffit d’une pression 15 secondes sur la bouteille pour filtrer les 450cl qu’elle contient. Le filtre (avec une technologie propriétaire) est très efficace et supprime 99,99% des bactéries, virus, protozoaires et produits chimiques.

La bouteille est jolie, acclamée par la critique et de taille correcte.

On peut partager l’eau filtrée, il existe différents coloris.

Par contre, elle est un peu lourde, le prix un peu élevé et il faut remplacer le filtre après 150L d’eau purifiée. Prix d’environ 70€.

> Voir la bouteille Grayl sur Amazon.fr

6) Bouteille Mountop UV

Ici, nous passons à un filtre complètement différent : un purificateur UV (Ultraviolet). Il agit en 90 secondes et est très efficace contre les bactéries, protozoaires et virus. Vous pouvez partager et stocker l’eau.

Le revers de la médaille, c’est sa batterie qu’il faudra charger en USB. En comptant déjà tous les objets qu’il faut recharger en voyage, cela peut-être contraignant. À savoir qu’elle fait aussi lampe de poche au cas où.

Elle n’est pas tout le temps disponible pour livraison. Prix d’environ 75€

> Voir la bouteille Mountop UV sur Amazon.fr

7) Bouteille Camelback UV

Voici une deuxième bouteille dotée d’un filtre UV. Aussi efficace que la Mountop, elle pourra purifier 10 000 cycles, soit 75 000 litres. Une fois la batterie rechargée, vous pourrez faire 80 cycles.

Elle possède donc le même problème de batterie et elle est plus chère (environ 150€) que la bouteille Mountop.

Elle possède une note moyenne de 4.7 sur 5 sur Amazon aux USA, elle a donc l’air de plaire.

> Voir la bouteille Camelback UV sur Amazon.fr

Les alternatives aux gourdes filtrantes pour le voyage

Cet article concerne principalement les gourdes filtrantes, mais il me semblait important de vous présenter les autres alternatives existantes pour la purification de l’eau.

Si le format bouteille ne convient à votre type de voyage, il existe d’autres excellentes options.

Comme j’envisage de faire un voyage itinérant de 6 mois cette année, j’ai analysé toutes les options afin d’être capable de purifier l’eau lorsque je serai sur la route. Faisons un tour rapide.

1) Paille filtrante / Filtre à eau léger

La paille filtrante est très appréciée pour sa légèreté et sa simplicité d’usage. Il permet de boire directement depuis une rivière lac ou autre source d’eau, sans effort. Pour certains, les pailles peuvent aussi se fixer sur une bouteille.

Filtre Survivor

Ce filtre est impressionnant et les critiques sont unanimes sur son efficacité. Il filtre tout les contaminants présents dans l’eau et les produits chimiques grâce à sa filtration en 3 étapes : filtre en coton, filtre de 0,05 micron et un filtre à charbon.

Il faudra changer le filtre à charbon tous les 1000L, ce qui donne un peu de marge.

Vous pouvez stocker de l’eau dans une bouteille, puis attacher le filtre à celle-ci afin de boire l’eau en passant par le filtre. Il est aussi conseillé d’utiliser le filtre Survivor avec deux bidons en plastique pliables, d’1L chacun.

Le filtre coute environ 35€.

> Voir le filtre Survivor sur Amazon.fr

Filtre Sawyer mini

Ce filtre (0,1 micron) a un fonctionnement similaire au Survivor, sauf que son filtre est moins efficace, notamment contre les virus. Par contre, au niveau des avantages : durée de vie presque infinie (380 000L) et un poids plume de 56g. Cela en fait une paille très efficace

Il est possible de boire depuis un point d’eau ou depuis une bouteille où l’on fixe le filtre.

Les commentaires clients sur Amazon France sont excellents. Prix d’environ 30€.

> Voir le filtre Sawyer mini sur Amazon.fr

Paille Lifestraw (Personal)

Cette paille est très semblable au filtre Sawyer mini (0,2 micron ici), par contre, sa durée de vie est moins importante (1000L). Cette paille reste cependant très appréciée et efficace. Prix d’environ 27€.

> Voir la paille Lifestraw sur Amazon.fr

2) Filtre à pompe

Certaines gourdes filtrantes ainsi que les pailles ne permettent pas de stocker de l’eau, ce qui est parfois problématique. Le filtre à pompe permet de résoudre ce problème, mais le matériel est un peu plus encombrant et un peu plus cher.

Le filtre à pompe fonctionne par pompage d’eau, des tuyaux d’entrée et de sortie sont à installer pour faire passer l’eau.

Il suffit de pomper manuellement pour réaliser l’opération de filtrage. Vous aurez donc besoin d’un côté, une source d’eau, et de l’autre un contenant pour y mettre l’eau filtrée (bouteille, gourde…)

Katadyn Filtre Hiker Pro

Cette gourde est composée de deux filtres : le premier en céramique, empêche les protozoaires, bactéries et autres agents pathogènes de plus de 0,2 micron de passer ; le second filtre à charbon actif qui améliore le gout de l’eau et élimine certains produits chimiques.

Comptez environ 1L par minute pompée et une durée de vie d’environ 1 150L.

Cette pompe est une véritable référence dans le milieu des randonneurs, avec un prix d’environ 80€.

> Voir la pompe Katadyn Hiker Pro sur Amazon.fr

MSR Miniworks EX

Système similaire à la pompe Katadyn, un peu plus cher (environ 100€).

> Voir la pompe MSR Miniworks sur Amazon.fr

3) Pastilles purificatrices d’eau

Les pastilles, c’est la solution ultime pour boire de l’eau purifiée. Elles permettent d’éliminer les bactéries, virus et protozoaires. Par contre, elles donnent généralement un arrière-gout à l’eau et sont un peu contraignantes (attendre de 30 à 120 minutes dans l’eau pour un effet complet).

Il est utile d’avoir une plaquette de pastilles à disposition en voyage au cas où, mais il parait compliqué de miser seulement sur elles pour boire de l’eau au quotidien.

Généralement 1 pilule = 1L d’eau.

Voici les 3 marques de pastilles les plus connues :

4) Steripen

Les Steripen purifient l’eau grâce à l’émission de rayons UV (ultra violet) qui détruisent plus de 99,99% des germes pathogènes. Avec sa petite taille, il peut être un allié précieux pour le voyageur pour boire de l’eau potable sans soucis.

Ses avantages : très efficace, rapide, petite taille, pas d’arrière-gout

Son inconvénient : recharger en USB ou avec des piles

Prix : aux alentours de 100€

Deux versions sont intéressantes :

5) Filtre à eau si vous êtes en groupe

Pour finir, je souhaitais vous présenter une alternative intéressante pour filtrer de l’eau si vous êtes plusieurs à voyager, notamment dans le cas de randonnées sur plusieurs jours.

Ici, c’est un filtre à gravité qui est utilisé.

Vous avez seulement besoin de remplir le sac d’eau, l’attacher en hauteur, puis laisser couler l’eau verticalement dans votre gourde ou autre récipient. De 5 à 12 litres, vous avez de quoi faire !

Voici les deux options les plus connues sur le marché :

Conclusion

Comme vous pouvez le voir, les manières de se passer de bouteille plastique en voyage sont nombreuses. Que vos raisons soient écologiques, budgétaires ou pratiques, je conseille à tout le monde d’acheter une gourde comme compagnon de voyage.

Au niveau des gourdes, je pense que la Lifestraw 1 et la Katadyn BeFree sont deux options avec un excellent rapport qualité/prix/durée de vie. À vous de regarder les autres gourdes selon votre situation, vos besoins et vos gouts.

Pour les choix alternatifs, je trouve qu’une paille filtrante qui se lie à une bouteille est bien pratique. J’envisage d’ailleurs de prendre la paille Sawyer mini, largement plébiscitée par la critique, pour mon prochain voyage.

En tout cas, sachez que plus vous allez dans des pays risqués au niveau de la qualité de l’eau (notamment Afrique, Asie, Amérique du Sud), plus vous devez être prudent dans vos habitudes de consommation. Un steripen ou des pastilles purificatrices peuvent être de bons compléments à garder avec vous.

Au pire, si vous n’avez rien de tout ça, n’oubliez pas la méthode infaillible pour éliminer tous les bactéries et virus : faire bouillir votre eau !!

Je mettrai à jour ce guide au fil des années, selon mes expériences, les nouveautés, mais aussi vos retours. Si vous avez déjà utilisé une gourde filtrante, paille, pastilles ou autre filtre UV, n’hésitez pas à partager votre expérience en commentaire.

Merci !

– Michael

Articles qui peuvent vous intéresser :

A propos de l'auteur Voir tous les articles

Michael

Auteur et Entrepreneur nomade, Michael est le créateur de Traverser La Frontière. Passionné de voyage, il a créé ce site pour aider et inspirer tous ceux qui ont envie de voyager, partir vivre à l'étranger et changer leur vie.

9 commentairesLaisser un commentaire

  • Parfait ton article Michael. Il faut arrêter d’acheter et jeter toutes ces bouteilles en plastique :-)
    Petit témoignage personnel sur le sujet. Ça fait un bail que je n’ai pas acheté une bouteille d’eau en voyage. J’ai utilisé 2 options :
    1 – Pendant en bonne douzaine d’années, j’ai utilisé le filtre MSR MiniWorks dont tu parles. La cartouche filtrante m’a tenu 10 ans en utilisation quotidienne (en Asie), nickel.
    2 – Depuis quelques années, je suis passé au Steripen. Je trouve ça plus pratique en voyage que le filtre. C’est plus facile que de pomper :-) Juste deux points à faire attention, c’est très gourmand en énergie (les faut des piles au lithium, les alcalines sont vites grillées, et l’eau doit être assez claire. Si l’eau est trop trouble, les bactéries peuvent se cacher dans ces particules en suspension et ne plus être « irradiées » par la lampe UV. J’avais eu des problèmes au Soudan où l’eau était assez sableuse. Dans le cas, le filtre et mieux, même s’il devra être souvent nettoyé, car il s’encrassera vite avec toutes ces particules en suspension.

    • Super ton commentaire ! Merci.
      10 ans pour pour le MSR MiniWorks, c’est un bel investissement !
      Pour le Steripen, c’est vrai que ça à l’air super pratique, par contre toujours cet électronique à prendre en compte quoi.

  • Merci pour la mention Michael, mon test date mais je suis toujours ravie de ma gourde Water to Go :) Je garde en tête l’idée de tester LifeStraw un jour cela dit !

    • Il existe plusieurs produits Berkey, mais en regardant rapidement leur gourde/filtre à eau, elle semble efficace, même si elle a une durée de vie limitée.

Laisser un commentaire

Je vous remercie par avance de participer à la discussion et d'ajouter votre commentaire. Sachez que tout ce qui ressemble à du spam sera supprimé. Votre email ne sera pas visible.

Send this to friend