Traverser la frontière

Quel VPN en Iran ? Comparatif des 3 meilleurs VPN pour un voyage réussi en Iran

Quel VPN en Iran

Article mis à jour le

Fin 2018, j’ai voyagé pendant 6 semaines en Iran. Ce n’est qu’une fois sur place que j’ai mesuré l’importance d’avoir un VPN en Iran.

Dans ce pays, la liberté d’expression est catastrophique et la liberté d’utiliser Internet se trouve au ras des pâquerettes.

Énormément de sites Internet sont bloqués, des réseaux sociaux inaccessibles et un tas d’applications telles que Messenger ne fonctionnent pas. Si vous utilisez souvent votre téléphone, la situation peut devenir terriblement frustrante.

Si une galère survient, vous ne pourrez pas forcément consulter certains sites ou contacter vos proches. Et pire encore, les réseaux de wifi sont contrôlés et absolument pas sécurisés. Le risque d’espionnage et de vols de données est courant.

Bref, un voyage en Iran peut vite tourner à la galère sans un bon VPN.

Pour profiter pleinement de votre aventure en Perse et de ses incroyables merveilles, il est indispensable de bien vous renseigner avant le départ.

Dans cet article, je vous explique la situation concrète sur place, à quoi sert un VPN, un comparatif avec les meilleurs VPN en Iran et mon expérience avec Internet.

L’utilisation des VPN en Iran n’aura plus de secret pour vous !

La situation controversée du réseau Internet en Iran

Un VPN est essentiel pour contourner la censure en Iran

1) La censure d’Internet

Comme beaucoup de régimes autoritaires dans le monde, l’Iran fait partie des nations qui censurent Internet.

Le gouvernement iranien veut contrôler toutes les informations distribuées par le réseau Internet sur leur territoire. Lorsqu’il ne peut pas filtrer les actualités, il bloque des sites Internet ou réseaux sociaux.

L’objectif est double : faire respecter la loi iranienne et supprimer la parole des opposants au régime.

Même si la charia n’est pas strictement appliquée en Iran, certains aspects font partie de la loi : tout discours considéré blasphématoire, vulgaire ou pornographique est automatiquement bloqué. De plus, énormément de contenus liés à la politique, aux actualités, aux droits de l’homme, à l’art… sont inaccessibles.

Le gouvernement maintient une chape de plomb sur Internet et veut contrôler au maximum l’information pour influencer la population dans son sens.

Ce n’est évidemment pas le seul pays à pratiquer une telle censure : la Chine, la Syrie, l’Éthiopie ou l’Arabie Saoudite censurent fortement Internet.

2) Liste des services bloqués en Iran

Voici des exemples de sites Internet, réseaux sociaux ou applications inaccessibles en Iran :

  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube
  • Netflix
  • Reddit
  • Couchsurfing
  • Sites d’actualités comme LeMonde.fr ou CNN.com
  • Site de télévisions étrangères
  • Service de blog comme WordPress ou Bloggger
  • Skype
  • Tinder
  • Les sites pornographiques

Si vous n’avez pas de VPN en Iran, vous ne pourrez pas accéder à ces services sur votre téléphone ou ordinateur.

Le pire, c’est que le gouvernement peut bloquer d’autres sites ou applications à sa guise. Instagram, WhatsApp ou Telegram peuvent disparaitre du jour au lendemain pour les Iraniens.

3) Un réseau assez lent et peu sécurisé

L’Iran fait face à de nombreuses sanctions et restrictions internationales et ne se développe pas aussi rapidement que certains de ses voisins. Malgré tout, Internet reste présent et vous pourrez vous connecter assez facilement au réseau.

Nous ne sommes pas à Cuba où l’accès au wifi est une galère sans nom.

En terme de réseau mobile, l’Iran se situe à la 53e place mondiale en terme de vitesse, similaire à la Georgie ou l’Afrique du Sud. Par contre, le réseau fixe est à la 131e place mondiale, du même niveau que l’Éthiopie ou la Palestine (Source).

Durant mes 6 semaines en Iran, j’ai trouvé la vitesse correcte dans les villes avec la 3G/4G.

En revanche, pour le wifi, c’était très aléatoire. Il était parfois impossible de regarder une vidéo YouTube.

Concernant la sécurité, les réseaux wifi publics sont dangereux et la protection de vos données n’est pas assurée. Le gouvernement iranien est un as de l’espionnage et je ne me suis pas risqué à entrer mes mots de passe sur un réseau wifi sans utiliser un VPN.

Il y a 2 manières d’avoir accès à Internet en Iran :

  • Avec une carte SIM iranienne utilisant le réseau 3G/4G
  • Avec une borne wifi

Dans les campagnes ou le désert, le réseau est mauvais, voire inexistant. Et dans les villes, je me débrouillais toujours pour avoir accès à Internet. Je vous donne les détails techniques dans la partie 4 de l’article.

Pourquoi utiliser un VPN en Iran

Pourquoi utiliser un VPN en Iran

1) Définition et fonctionnement d’un VPN

VPN signifie Virtual Private Network, ce qui donne en français : Réseau Privé Virtuel.

Pour faire simple, il s’agit d’un intermédiaire entre votre appareil (ordinateur, téléphone…) et le réseau. En gros :

Schéma explicatif d'un VPN

Le VPN a plusieurs fonctions :

  • Anonymat : il vous donne un autre adresse IP
  • Sécurité : il crypte vos données
  • Streaming : il vous permet de regarder les vidéos sur tous les sites
  • Téléchargement : il permet de télécharger des torrents et autres P2P sans risques
  • Censure : il permet de contourner la censure et les sites bloqués

Les gens utilisent un VPN pour des raisons de sécurité : éviter le vol d’informations lors d’une connexion sur un réseau de wifi public. Ensuite, les voyageurs utilisent un VPN afin de se connecter depuis un autre pays : pour regarder des vidéos ou éviter les blocages de sites.

Par exemple, je vis actuellement au Mexique (2019) et lorsque j’ai voulu regarder une vidéo en replay de France 5, je n’ai pas pu, car mon IP était mexicaine. Avec un VPN, je peux me connecter sur un serveur en France et regarder l’émission sans soucis.

Si vous voulez des infos techniques sur le fonctionnement : LIEN XXX

2) Débloquer Internet en Iran avec un VPN

L’utilisation d’un VPN en Iran est donc cruciale pour préserver votre sécurité numérique et conserver l’accès à tous vos sites et services. Vous serez donc immunisé contre la censure du gouvernement iranien.

Il faut savoir que la plupart des Iraniens utilisent eux-mêmes un VPN au quotidien.

Ils ont un compte Facebook et regardent des vidéos sur YouTube, comme n’importe qui dans le monde. En France, ce parait étrange, mais dans les pays censurés, c’est monnaie courante.

Pour accéder aux applications et sites bloqués en Iran, un VPN va encrypter votre connexion Internet et diriger le trafic vers un serveur à l’étranger, que vous aurez choisi.

Par exemple :

En allant sur YouTube lorsque vous êtes en Iran, le site ne fonctionnera pas. Le gouvernement iranien bloque directement l’accès au site pour les connexions se trouvant sur son territoire.

Par contre, en choisissant un serveur situé en Grèce par exemple (grâce au VPN), cela va transformer votre IP iranienne en IP grecque. Comme si vous étiez virtuellement en Grèce. Là-bas, YouTube est accepté, vous n’aurez donc pas de problème pour voir des vidéos.

Un VPN créé un intermédiaire entre votre ordinateur/téléphone et la destination finale (site, application…) et permet donc de contourner habilement la censure.

Un VPN est donc utile en Iran ou des pays censurés, mais pas seulement.

Il vous permet d’avoir différentes adresses IP d’un pays de votre choix et de faire croire au site une autre origine de votre connexion. C’est par exemple utile dans le cas de visionnage de vidéos, de paiement sur Internet ou des téléchargements illégaux.

D’ailleurs, même en France, vous pouvez utiliser un VPN pour augmenter votre sécurité et préserver votre anonymat.

Comparatif : les 3 meilleurs VPN en Iran

Choisir un VPN en Iran...

Le marché des VPN explose depuis quelques années et il est parfois difficile de s’y retrouver.

J’étais franchement perdu lorsque j’ai dû en choisir un avant mon arrivée en Iran. J’ai appris que tous les VPN ne se valent pas. Certains ne fonctionnement pas en Iran.

Après de longues heures à scruter Internet, j’ai trouvé mon bonheur.

Bonne nouvelle, vous n’aurez pas besoin de perdre tout ce temps ! J’ai fait une sélection des meilleurs VPN pour votre voyage en Iran.

1) Ma sélection de VPN pour un voyage en Iran

Les 3 VPN que j’ai sélectionnés :

  • Fonctionnent bien en Iran
  • Possèdent une interface agréable
  • Ont une version mobile et pour ordinateur
  • Offrent une garantie de remboursement 30 jours

Nous allons principalement regarder les critères suivants : prix/sécurité/vitesse/nombre de pays. Si vous souhaitez les spécificités techniques précises, vous les trouverez sur les sites des VPN.

Les prix affichés sont en dollars US, le tarif en euros est légèrement moins cher.

Express VPN

Express VPN

En faisant quelques recherches, vous allez vite remarquer qu’ExpressVPN fait partie des VPN les plus souvent recommandés.

D’après les tests il est le plus rapide des VPN et possède un cryptage très fort. Vous n’aurez aucun souci pour regarder Netflix ou télécharger de gros fichiers. Et vous pourrez facilement contourner la censure en Iran.

Si vous souhaitez le meilleur service, sans problèmes de lenteur, Express VPN est parfait.

Les serveurs :

  • Nombre de serveurs : + 3000
  • Nombre de pays : 94

Les prix :

  • Prix 1 mois : 12,95$ / mois
  • Prix 1 an : 8,32$ / mois

Voir le site Express VPN

Nord VPN

Nord VPN

Nord VPN est un outsider à Express VPN. Il ressort souvent dans le TOP 3 des VPN dans de nombreux comparatifs.

Il possède le même système de cryptage qu’Express VPN et ressort comme très rapide pour naviguer sur le web et regarder des vidéos. Il est par contre présent dans un peu moins de pays.

Je trouve le prix de Nord VPN très attractif pour un contrat à long terme (au moins 1 an).

Ces 2 options de VPN premium possèdent un tas d’options de sécurité, mais franchement je ne comprends pas tout. Les geeks pourront étudier les détails.

Les serveurs :

  • Nombre de serveurs : + 5000
  • Nombre de pays : 60

Les prix :

  • Prix 1 mois : 11,95$ / mois
  • Prix 1 an : 6,99$ / mois
  • Prix 3 ans : 2,99$ / mois
Voir le site Nord VPN

Private VPN

Private VPN

Parmi les VPN efficaces, mais avec des tarifs plus doux, vous pouvez opter pour Private VPN.

Moins connu que les 2 autres, il possède néanmoins une bonne réputation.

Vous pourrez naviguer sur les sites censurés en Iran et profiter d’applications de bonne qualité. Par contre, ce VPN dispose de moins de serveurs et la vitesse est continuellement plus lente que les VPN premium.

Les serveurs :

  • Nombre de serveurs : +100
  • Nombre de pays : 60

Les prix :

  • Prix 1 mois : 7,67$ / mois
  • Prix 1 an : 3,83$ / mois
Voir le site Private VPN

2) Récapitulatif des 3 meilleurs VPN en Iran

Dans un souci de clarté, voici un petit tableau pour vous aider à choisir :

Express VPNNord VPNPrivate VPN
- Considéré comme le plus rapide
- Le plus fiable
- Prix le plus élevé
- Sécurisé et rapide
- Facile d’utilisation
- Offres intéressantes sur le long terme
- Protection assurée
- Fonctionne pour naviguer sur Internet
- La solution « petit budget »
> Voir Express VPN> Voir Nord VPN> Voir Private VPN

3) Mon choix de VPN

Comme évoqué rapidement plus haut, j’ai choisi Nord VPN pour mon voyage en Iran. Si c’était à refaire, je n’hésiterais pas.

Il y a des jours où le réseau était plus lent, mais globalement tout s’est bien passé.

D’ailleurs, en faisant des recherches poussées pour cet article, j’ai souscrit un forfait de 3 ans chez Nord VPN.

Pourquoi ?

Car je suis toujours en voyage et travaille souvent dans cafés où le wifi est public. Le risque de piratage et de vol de données monte en flèche. Je veux renforcer ma sécurité et mon anonymat.

La deuxième raison concerne les vidéos en ligne. Fini les galères lorsque je veux regarder des émissions en replay des télés françaises !

Avec un prix défiant toute concurrence de 115€ pour 3 ans (soit 3,19€/mois), pour un service que j’apprécie, je n’ai pas hésité longtemps. Vous pouvez vérifier sur ce lien si l’offre existe toujours.

Abonnement de 3 ans à Nord VPN

Mon expérience iranienne et de NordVPN

Mon voyage à vélo en Iran

Je suis allé en Iran dans le cadre de mon voyage Paris/Téhéran à vélo.

C’est en Turquie, où certains sites comme Wikipedia sont bloqués, que j’ai réalisé la nécessité d’utiliser d’un VPN pour avoir accès à 100% de l’Internet.

Je me suis plongée dans les comparatifs de VPN, les articles d’autres blogueurs et les forums pour choisir le bon service. Mon cœur a balancé entre ExpressVPN et NordVPN, mais une offre spéciale de 3 mois a fait pencher la balance pour ce dernier.

J’ai testé le VPN en Turquie, puis en arrivant en Iran, j’avais seulement besoin d’une carte SIM pour accéder au réseau 3G/4G.

À Tabriz, mon hôte Couchsurfing m’a aidé à acheter une carte Sim « Irancell », la compagnie de télécommunications nationale d’Iran. L’équivalent d’Orange en France.

Infos importantes sur la carte SIM en Iran :

  • Il faut avoir un passeport et un visa en règle
  • Il est préférable de faire les démarches avec un iranien (l’anglais n’est pas couramment parlé)
  • La carte SIM pour touristes est seulement valable 1 mois

Une fois carte SIM insérée, le réseau 3G fonctionne comme en France, sans soucis.

J’ai testé le VPN et je me suis bien rendu compte que sans le VPN, Facebook ne fonctionnait pas, mais en l’activant, il devenait accessible. On ne m’a donc pas menti !

Du coup, j’ai été capable de publier sur Facebook, regarder des vidéos YouTube, télécharger des torrents, lire les sites d’actes… comme d’habitude !

En ce qui concerne Nord VPN, son utilisation est ultra-simple.

Vous lancez l’application et choisissez le pays d’où vous souhaitez vous connecter. Et voilà, rien de plus. Pas besoin d’être ingénieur en informatique ! Même ma grand-mère pourrait utiliser un VPN.

Parfois, j’ai dû changer de serveur ou de pays, car la vitesse était lente. Généralement, je jonglais entre la Turquie, la Georgie et l’Azerbaïdjan et parfois la Bulgarie. Les pays les plus proches de l’Iran dotés de serveurs Nord VPN.

D’où l’importance d’avoir une bonne qualité de VPN, qui possèdent plusieurs serveurs, dans de nombreux pays.

Voici une petite vidéo de l’utilisation de Nord VPN sur ordinateur :

Voici la marche à suivre pour l’utilisation d’un VPN en Iran :

  1. Choisir un VPN et payer le forfait choisi (en France)
  2. Télécharger l’application sur l’ordinateur et/ou le smartphone (en France)
  3. Acheter une carte SIM Irancel une fois arrivé en Iran
  4. Activer votre VPN lorsque vous vous connectez
  5. Profitez de l’Internet comme à la maison :)

De mon côté, tout s’est bien passé et j’ai pu vivre un voyage incroyable en Iran. Une partie en vélo entre Tabriz et Téhéran, puis en bus dans les villes d’Ispahan, Yazd, Chiraz puis l’ile de Qeshm tout au sud.

D’ailleurs, si vous hésitez encore à y aller, foncez, c’est magnifique et la population vous fera comprendre le sens du mot hospitalité…

Hospitalité en iran

VPN gratuit pour l’Iran : c’est possible ?

À la lecture de l’article, j’entends déjà certaines voix s’élever :

  • « Je n’ai pas envie de payer pour avoir accès à internet »
  • « Il doit bien y avoir des VPN gratuit »
  • « Des options moins chères doivent exister »

Et je comprends bien, c’est ce que je pensais aussi avant d’arriver en Iran.

Si vous ne voulez pas payer pour un VPN, il vous reste 3 options :

  1. Accepter la censure et voyager avec une partie des sites Internet et applications bloqués
  2. Tenter d’utiliser un VPN gratuit
  3. Utiliser la garantie de VPN fiables

En Iran, j’ai essayé plusieurs VPN gratuit, mais à chaque, la connexion était lente, cela ne marchait pas bien ou ça sentait l’arnaque. J’étais bien content d’avoir pris mon VPN alors que je parcourais les routes turques.

Voici les inconvénients des VPN gratuits :

  • Plus lent que les VPN payants
  • Ne marchent forcément sur ordinateur et téléphone
  • Failles de sécurité courante
  • Souvent rempli de publicité
  • Nombre de pays restreint
  • Possibilité de vol de données importante
  • Pas de support client

Rappelez-vous que si vous utilisez un service gratuit, leurs créateurs doivent gagner de l’argent quelque part. Créer une application, utiliser des serveurs, maintenir un support client… ça coûte de l’argent.

Les VPN gratuits gagnent généralement de l’argent avec la publicité, la revente de vos informations ou pire installent des malwares sur votre smartphone/ordinateur.

Si vous souhaitez tenter le coup, voici 4 options de VPN gratuits :

Je ne connais pas tous les autres VPN gratuit et je ne pourrais pas les recommander. Par ailleurs, oubliez Netflix et les vidéos avec ce genre de VPN. Et certaines fonctionneront uniquement sur smartphone, d’autres uniquement sur ordinateur.

Pour finir, sachez que si vous n’êtes pas prêt à payer pour un VPN en Iran, il existe toujours l’option de prendre un forfait avec un VPN recommandé (Express VPN ou Nord VPN) et de vous faire jouer la « garantie remboursement » dans les 30 jours suivants l’achat.

Rien de très éthique, mais cela reste possible…

Pour finir…

Michael à Yazd en Iran

Si vous ne voulez pas vous prendre la tête pour votre voyage en Iran, prenez l’un des VPN conseillés avant de partir. Vous n’aurez pas d’ennuis.

Vous pourrez naviguer sur Internet et utiliser vos applications préférées sans souci. Sans avoir besoin de bricoler.

Perso, je suis content de Nord VPN.

Au final, 10€ dans le budget d’un voyage qui va coûter au minimum 500€, ce n’est pas grand-chose. Vous pourrez profiter des merveilles de la Perse l’esprit tranquille. Sans houspiller contre le gouvernement qui coupe Internet à la population.

J’espère que cet article vous a été utile et je vous souhaite un excellent voyage en Iran !

– Michael

A propos de l'auteur Voir tous les articles

Michael

Auteur et Entrepreneur nomade, Michael est le créateur de Traverser La Frontière. Passionné de voyage, il a créé ce site pour aider et inspirer tous ceux qui ont envie de voyager, partir vivre à l'étranger et changer leur vie.

2 commentairesLaisser un commentaire

  • Kheili Mamnoun Michael!

    C’est très bien expliqué, c’est clair, même pour moi, la grand-mère de Simone.

    Le choix est facile. J’avais déjà prévu Express mais j’hésite maintenant avec Nord. Je pars à la mi-juillet et j’installerai pour une année parce que j’ai un autre voyage (Asie) pour 3 mois à la fin 2019 début 2020.

    Je suis canadienne, j’ai beaucoup de restrictions à respecter pour enfin pouvoir me rendre dans ce magnifique pays.

    Ojalá su estadía en Méjico sea muy agradable!

Laisser un commentaire

Je vous remercie par avance de participer à la discussion et d'ajouter votre commentaire. Sachez que tout ce qui ressemble à du spam sera supprimé. Votre email ne sera pas visible.

Send this to friend