Traverser la frontière

TLF 064 : Comment voyager 10 ans sans revenir en France

Envie de voyager pendant de longues années ?

Dans cette interview, retrouvez Sandro qui vient tout juste de revenir en France après un voyage de … 10 ans ! Oui, vous ne rêvez pas !

Vous allez découvrir comment il a fait pour voyager autant de temps, son budget, son itinéraire, ses différents boulots à travers le monde ou encore pourquoi il a décidé de rentrer en France.

Écoutez tout de suite l’épisode (48 min) :

À propos de l’épisode #064 sur les 10 ans de voyage de Sandro

Dans l’épisode #40 nous avions eu Caroline dans le podcast qui nous parlait de son tour du monde à pied pendant 10 ans. Il est temps de retrouver un autre personnage qui a réalisé un truc extraordinaire, Sandro et son voyage autour du monde pendant 10 ans !

C’est lors de ses vacances, 5/6 semaines à l’étranger par an qu’il trouvait son bonheur. Sandro s’est alors dit « pourquoi ne pas faire ça tout le temps? » et a décidé de quitter la France avec un aller simple pour Moscou.

Dans cette interview, on discute des raisons de son départ, où il a voyagé, comment il a géré son budget, de ses différents boulots à l’étranger, comment le voyage l’a changé, ses conseils pour faire pareil ou encore la rencontre de sa femme.

Les liens de l’épisode :

Comment écouter cet épisode ?

Cet épisode dure 44 minutes et vous pouvez l’écouter :

Les coulisses de mes voyages dans ta boite mail

Je t'y raconte mes aventures, les coulisses du blog, mes réflexions, conseils inédits ou les nouveautés de TLF.

Le #RDV, c'est chaque dimanche à 18H, dans ta boite mail.

Voyager pendant 10 ans sans revenir en France : Le résumé écrit de l’interview

Sandro est toulousain et il travaillait comme tout le monde avant de faire son grand voyage. Il s’est rendu compte qu’il était vraiment heureux lorsqu’il partait en vacances 5/6 semaines par an. Il s’est dit « pourquoi ne pas faire ça tout le temps ? ».

Au départ, il s’est dit qu’il tiendrait 2/3 ans pour ce voyage. Il s’est acheté un billet d’avion pour Moscou en aller simple, sans billet de retour. Au final, son voyage a duré 10 ans, 1 mois, 2 semaines et 3 jours.

Il est rentré en France depuis aout 2016, s’est marié et va tenter de vivre dans l’hexagone pendant 1 an. Cela ne le dérangerait pas de bouger ensuite, il est plutôt habitué !

La décision de partir en voyage

À un moment donné, Sandro s’est demandé « qu’est-ce qui va se passer dans ma vie ? ». Une fois que tu as un travail, peut-être avoir des enfants, acheter une maison… Continuer un travail que tu n’aimes pas forcément pour rembourser un crédit. Il pouvait voir son futur rapidement alors il s’est dit « il faut que je fasse quelque chose maintenant ».

Il était heureux en voyage, il s’est juste dit « on va aller là-bas ». D’ailleurs avant de faire son voyage de 10 ans, il était parti en Australie où il a rencontré des backpackers qui voyageait pendant 6 mois, voire 1 an et il a trouvé ça incroyable. Il est revenu 4 mois en France puis est parti pour de bon.

Au moment de partir, il avait en tête de voyager entre 2 et 3 ans et avait 9000€ d’économies. Chaque année, il se disait « je peux faire plus ».

Il ne sait pas vraiment combien de temps ont duré les 9 000 €, car dès sa deuxième année, il a fait un PVT en Australie et y a travaillé. Il a beaucoup travaillé en Australie et y est ressorti avec 35 000 $. Après ça, il n’a plus travaillé pendant 3 ans. Lorsqu’il était en Australie, Sandro a lavé des voitures, lavé la vaisselle, a conduit des charriots élévateurs, a nettoyé des huitres à perle sur un bateau.

Un voyage de 10 ans dans le monde entier

Durant ces 10 ans de voyage, Sandro est allé un peu partout… Il est arrivé à Moscou, puis a traversé toute la Russie avec le transmongolien, puis la Mongolie, la Chine, le Japon. Il a traversé le Tibet à vélo, fait le Népal, l’Inde, puis l’Asie du Sud-Est et l’Australie. Il est revenu en Asie du Sud-est puis est resté un moment à Taiwan. Il est ensuite allé au Canada, aux États-Unis, en Amérique centrale, l’Amérique du Sud. Sur ces 4 derniers mois de voyage, il est parti en Afrique australe.

Sandro voyage lentement et n’est jamais revenu en France métropolitaine en 10 ans. C’était sa règle de ne pas revenir et il n’avait pas de fil rouge dans ce voyage, son but était de suivre ses désirs. Son voyage se terminerait le jour où il reviendrait en France. À noter que sa famille est souvent venue lui rendre visite en voyage.

Un voyage loin du glamour et des vacances

La façon de voyager de Sandro est loin du rêve que l’on peut s’imaginer. Il n’a pas passé 10 ans de vacances. Il dormait souvent dans des « trous à rat », il mangeait 90% du temps dans la rue. C’était une façon de vivre différente des vacances.

Généralement, il passait du temps à marcher dans une ville où il vient d’arriver et cherche une chambre pas chère. Pour manger, il suivait la population et allait où les locaux vont.

En ce qui concerne le budget, il faut savoir qu’il va varier selon les continents. En Asie, Sandro dépensait 5 000 $ / an, en Amérique du Sud, il est à 9000$/an. Après, son niveau de vie ne correspond pas à tout le monde, il y a notamment beaucoup de concessions sur le confort.

En ce qui concerne le temps passé dans un pays, cela dépendait de deux critères : la taille du pays et surtout si Sandro aimait l’endroit ou non. Il essaye de passer au moins 1 mois par pays. Les visas compliquent souvent les choses, mais on trouve toujours un moyen de s’en accommoder.

Sandro a aussi travaillé « gratuitement » en Thaïlande pour une ONG qui aidait les réfugiés birmans. Sans compter d’autres expériences à Taïwan, au Japon ou au Canada. Parfois, il travaillait légalement, parfois non, c’est-à-dire qu’il n’avait pas le visa qui l’autorisait à travailler dans le pays.

Lorsqu’il est revenu en France, il n’avait plus aucune économie sur son compte en banque et avait même une dette de 1 300 €. Sa femme lui a avancé de l’argent pour son dernier voyage à Madagascar avant de revenir en France.

Pour son volontariat en Thaïlande, il est allé à Mae Sot, à la frontière birmane et a trouvé une école qui enseignait le français. Il a fini par enseigner le français et l’informatique aux enfants birmans (de 6 à 21 ans). Sandro se sentait vraiment utile auprès de ces enfants et avait une incroyable énergie. Tous les jours, il finissait épuisé, mais ce fut une super expérience.

L’amour et le voyage

Sandro est désormais marié à une Brésilienne qu’il a rencontrée au Brésil. Il est allé à Rio de Janeiro durant le carnaval et a décidé de prendre un Airbnb près d’Ipanema et il se trouve que son hôtesse est maintenant sa femme. C’était en février 2016 et ils se sont mariés en novembre 2016 en France.

Le voyage est d’ailleurs un excellent révélateur pour savoir si un couple peut durer dans le temps. Pour Sandro, cela a bien marché et il a trouvé sa « perle ».

Pour le voyage, comme pour n’importe quoi, il conseille de toujours sortir de sa zone de confort. Dès que c’est difficile, allez voir. C’est le seul moyen de vivre des choses extraordinaires.

Si Sandro a continué à voyager toutes ces années, c’est tout simplement, car il était heureux et ce n’était pas le moment de finir. Il était content de se lever tous les matins.

Un homme différent après 10 ans de voyage

Sandro n’a pas vraiment changé en 10 ans, par contre, mais il a énormément évolué. Il n’est plus le même homme. Il a appris sur ses défauts et qualités. En partant, il pensait être parfait, mais à chaque frontière, il s’est pris des claques et s’est rendit compte qu’il ne sait absolument rien.

Il s’est découvert des qualités pour gérer des situations stressantes ou dangereuses. Par contre, il s’est rendu compte qu’il était colérique, énervé, impatient… Le voyage permet de voir tous les angles de ton visage et de sa personnalité, il agrandit la perspective de soi-même.

Sandro nous dit que : « c’est au pied du mur que l’on s’aperçoit de qui on est vraiment ». Nous avons des forces de survie en nous et on peut se débrouiller dans toutes les situations.

Durant ces 10 ans, il ne s’est jamais dit qu’il voulait rentrer à la maison, par contre il a eu des moments de doutes, surtout concernant l’argent. Mais, il a toujours trouvé une solution.

Et votre voyage ?

Pour les personnes qui admirent ce qu’a fait Sandro et son voyage, il voit 2 catégories :

Ceux qui disent « j’aimerais bien le faire, mais je ne peux pas ». C’est juste que profondément, ils ne veulent pas le faire, ils veulent conserver leur confort.

Ensuite, ceux qui veulent vraiment le faire. À ceux-là, il leur conseille de lâcher prise, ne pas avoir peur. En tant que Français, on a une chance d’avoir un bon passeport, de pouvoir revenir, etc. Alors au pire, qu’est-ce qui peut arriver ? Si c’est votre but, foncez !

Sandro a arrêté son voyage, car il a vu presque tout ce qu’il voulait voir et pour les pays restants, c’était plus compliqué financièrement. Ensuite, car il voulait construire quelque chose avec sa femme. Enfin, car il aimerait redistribuer tout cette culture et ce savoir accumulé aux gens.

Après 10 ans de voyage, ce n’est pas simple de reconstruire quelque chose et concernant son futur, il ne sait pas vraiment et ne veut pas le savoir. Il veut continuer à vivre l’instant présent. Il veut continuer à être heureux et faire ce dont il a envie. Les enfants sont aussi au programme, mais il ne sait pas pour quand.

Sandro tient un blog, qui fait office de carnet de route. Il montre ce qu’il est, ce qu’il fait, les pays qu’il a visités sans dire aux gens quoi faire. On y trouve aussi beaucoup de photos et moins d’écriture.

Vous pouvez retrouver le blog ici : Tetedechat.com

Pour finir, Sandro vous conseille de : penser présent, vivre votre vie et non pas par procuration, créer quelque chose, vivre ses rêves et ne rien lâcher.

Merci d’avoir écouté l’épisode #064 du podcast !

michael-pouce-articleMerci d’avoir pris le temps d’écouter cet épisode du podcast de Traverser La Frontière. Si vous avez des suggestions ou des remarques sur l’épisode, laissez un commentaire un peu plus bas, je les lirais avec attention.

Abonnez-vous directement au podcast sur iTunes pour recevoir les nouveaux épisodes.

Si vous avez aimé l’épisode, je vous invite à le partager sur les réseaux sociaux grâce aux boutons à la fin de l’article. Merci d’avance !

– Michael

Articles qui peuvent vous intéresser :

A propos de l'auteur Voir tous les articles

Michael

Auteur et Entrepreneur nomade, Michael est le créateur de Traverser La Frontière. Passionné de voyage, il a créé ce site pour aider et inspirer tous ceux qui ont envie de voyager, partir vivre à l'étranger et changer leur vie.

2 commentairesLaisser un commentaire

Laisser un commentaire

Je vous remercie par avance de participer à la discussion et d'ajouter votre commentaire. Sachez que tout ce qui ressemble à du spam sera supprimé. Votre email ne sera pas visible.

Send this to friend