Traverser la frontière

TLF 046 : Jonathan est parti vivre 1 an en Israël

vivre en israel jonathan

Envie de faire votre travail à l’étranger ? Connaissez-vous vraiment Israël ?

Dans cette interview, on retrouve Jonathan, médecin-urgentiste qui a décidé de partir vivre pendant un 1 an en Israël avec sa copine.

Vous allez découvrir le parcours de Jonathan, pourquoi il a décidé de vivre en Israël, comment s’est passé son intégration ou encore quelle est la réalité du pays sur place.

Écoutez tout de suite l’épisode (36 min) :

Ou téléchargez l’interview en mp3 (clic droit-enregistrer sous)

À propos de l’épisode #046 sur l’expatriation en Israël

Toutes les semaines, je reçois des emails d’entre vous, lecteurs de Traverser La Frontière et parfois la discussion va un peu plus loin, comme avec Jonathan qui est parti vivre 1 an en Israël. Je trouvais intéressant de l’interviewer, car Israël fait partie de ces pays dont l’image n’est pas très bonne vue de France à cause de son traitement par les médias.

Étant médecin-urgentiste, Jonathan voulait pratiquer ce même métier en Israël. Tout n’a pas été simple, notamment au niveau administratif ou pour apprendre la langue, mais au final il en ressort une expérience super enrichissante.

Dans cette interview, on parle du profil de Jonathan, son voyage de 6 mois aux Amériques, la raison de son départ en Israël, la question du visa, l’apprentissage de l’hébreu, son intégration au niveau professionnel, la réalité de la vie en Israël et la sécurité sur place ou encore ce que lui a apporté cette expatriation.

Ne ratez plus rien :

Je vous conseille de vous inscrire tout de suite à la newsletter de Traverser La Frontière pour être averti des derniers articles, interviews ou vidéos.

Comment écouter cet épisode ?

Cet épisode dure 36 minutes et vous pouvez l’écouter :

Vivre un an en Isrël : Le résumé écrit de l’interview

Jonathan a 32 ans, il est originaire du sud de la France, là où il a fait ses études de médecine. Il est actuellement médecin-urgentiste, il travaille aux urgences et au SAMU.

Il faut 10/11 ans pour devenir médecin-urgentiste et Jonathan est clairement passionné par son métier. Dans ce métier, certains médecins travaillent dans les hôpitaux et certains dans des ambulances, de son côté, il fait les deux.

Un médecin qui aime voyager

trip amérique du sud jonathan et sa soeur

Il était déjà initié au voyage grâce à ses parents et à la fin de son internat, il a fait un trip de 6 mois entre l’Alaska et Ushuaïa. Après 2 ans de travail en France, il a décidé de partir vivre un an en Israël avec sa copine.

Concernant son grand voyage de 6 mois, il l’a réalisé en 2013 avec sa petite sœur après avoir terminé son internat de médecine. Ils ont créé l’opportunité de partir et n’ont pas repoussé les choses, comme leurs carrières. Ils sont passés par l’Alaska, le Costa Rica, l’Équateur, le Pérou, la Bolivie, le Chili, l’Argentine et le Brésil. Voir le blog de leur aventure.

Jonathan et sa copine ont déjà voyagé en Israël par le passé, car ils ont de la famille là-bas et connaissaient déjà pas mal le pays. Ils avaient envie d’avoir une expérience approfondie du pays et d’apprendre une nouvelle langue.

Partir vivre un an en Israël ne s’improvise pas

Ils se sont bien organisés avant de partir et s’étaient donné un délai de 1 à 2 ans sur place. Au final, ils sont restés 1 an en Israël et tout s’est bien passé.

Au niveau administratif, ils sont partis dans le cadre d’obtenir la nationalité israélienne et d’avoir la double nationalité, cela s’appelle l’Alyah. En étant juif, il est possible de demander la nationalité israélienne. Ils ont donc obtenu une carte d’identité et un passeport.

galilee israel

Israël est un pays d’immigration, donc il existe des démarches spécifiques pour les personnes qui ne sont pas de religion juive.

Au niveau, administratif, Jonathan a du faire sa reconnaissance de diplômes, tout d’abord de son titre de docteur en médecine. En ce qui concerne son titre d’urgentiste, c’était un peu plus compliqué, il a du faire 6 mois de stage pour obtenir l’équivalence.

Apprendre l’hébreu, un vrai challenge

Après au niveau de la langue, c’était plus compliqué, car les deux langues officielles d’Israël sont l’hébreu et l’arabe. Jonathan a dû apprendre l’hébreu, mais il avait très peu de connaissances en arrivant. L’hébreu est une langue compliquée, qui s’écrit de droite à gauche, qui a des caractères différents.

En arrivant en Israël, Jonathan a pris des cours de langues pendant 4 mois. Il a pris une option apprentissage intensif, c’est-à-dire qu’il était en cours le matin pendant 4/5 heures, 5 jours par semaine, pendant 4 mois. Si tu es un peu sérieux, tu vois vite des progrès et c’est vraiment gratifiant. Avec sa copine, ils ont essayé au maximum de ne pas parler en anglais et de pratiquer l’hébreu autant que possible.

Travailler et vivre à Tel-Aviv

plage tel-aviv

Après les cours d’hébreu, il a commencé à travailler aux urgences de l’hôpital de Tel-Aviv. Les hôpitaux ne sont pas vraiment différents de ce qu’on trouve en Europe ou aux États-Unis, mais la culture et l’organisation diffèrent par rapport au modèle français. Dans l’ensemble, tout s’est bien passé pour Jonathan, pas de soucis avec les patients, mais il a eu plus de difficultés dans le contact avec ses collègues.

Tel-Aviv est une ville très agréable, dynamique, tout le temps en mouvement et occidentale. C’est au bord de la mer, il y a beaucoup d’espaces verts et tu peux te déplacer uniquement en vélo si tu veux. Sur certains points, cela ressemble un peu à Barcelone. Tel-Aviv n’est pas une énorme ville, il y a 450 000 habitants, avec 2 millions comprenant l’agglomération.

Au nord de Tel-Aviv, on retrouve le centre des affaires et le quartier des nouvelles technologies. Au sud, c’est plus ancien, plus typique oriental. Cela fait un mix très intéressant.

En ce qui concerne le cout de la vie, le logement est cher et on est dans une gamme de prix comparable à ce qu’il se fait à Paris. Au niveau du quotidien, c’est moins cher qu’en France, notamment pour la nourriture.

En ce qui concerne les salaires, ils sont très contrastés, le SMIC horaire est plus bas qu’en France. Il y a de tout en terme de salaire et le niveau de vie est élevé. Les Israéliens dépensent beaucoup et vivent à crédit.

L’image d’Israël véhiculée par les médias et la réalité sur le terrain

Il existe un grand décalage entre l’image que vous avons d’Israël venant de France et la réalité sur place. Pareillement, les médias en Israël disent que l’Europe est une région dangereuse.

jerusalem

En terme de sécurité individuelle pour les vols ou agressions, nous sommes quasiment au niveau zéro, il y a très peu de problèmes. Par exemple, sa copine peut marcher à 3H du matin à Tel-Aviv, il n’y a pas de soucis. Les enfants vont à l’école tout seuls, dans les campagnes les enfants en école primaire peuvent même faire du stop sans soucis.

En ce qui concerne le conflit israélo-palestinien, on ne le sent pas vraiment, même s’il existe.

Jonathan et sa copine ont même décidé de se marier en Israël. Ils ont invité leurs amis et familles depuis la France afin de leur montrer la vraie image d’Israël. Ils ont tous dit que la différence est incroyable entre les informations des médias et ce qu’il se passe sur place. On n’y sent pas d’insécurité ou de violence. Après, il est vrai que le climat est plus tendu à Jérusalem.

Les Israéliens, qu’ils soient juifs, arabes ou chrétiens sortent souvent, vont au restaurant, font beaucoup de sport et leurs quotidiens n’est pas affecté par le conflit. Il n’y a pas vraiment de soucis de religion, tout le monde arrive à vivre ensemble. Au quotidien, tout le monde vit ensemble et travaille ensemble.

L’image transmise par les médias n’est que quand il y a des soucis, ce qui est normal. Mais au quotidien, l’immense majorité des gens veulent vivre tranquillement et travailler.

Israël, c’est trois fois la Corse, 40% du pays c’est du désert. Au sud, il y a la mer rouge avec des paysages de désert magnifiques, au nord il y a des montagnes avec de jolies plaines dans le centre, notamment autour de Jérusalem. On trouve de tout.

Un point intéressant d’Israël est que c’est un pays qui va de l’avant avec beaucoup de start-ups, ils n’arrêtent pas d’inventer et de créer. Une large place est faite aux personnes qui ont des idées. L’échec n’est pas mal vu et la chance est donnée à tout le monde.

Le retour en France et le futur de Jonathan

Depuis qu’il est rentré en France, 2 choses lui sautent à l’esprit. La première c’est qu’en Israël les gens sont plus francs, plus directs, avec plus de spontanéité. La deuxième, c’est qu’en France on retrouve cette frilosité et la crainte des gens aux premiers abords. Il trouve qu’en Israël il y a beaucoup moins de craintes, moins de retenue, de peur et tout le monde fait du stop là-bas.

jonathan et sa femme en israel

Au niveau des apports de cette expatriation d’un an, Jonathan est ravi d’avoir appris une nouvelle langue. Il a fait beaucoup de rencontres en Israël et a trouvé que les gens étaient très aidant, comme c’est un pays d’immigration, les gens sont très ouverts. Il a aussi beaucoup visité le pays, qui est très varié. Il s’est aussi enrichi sur le plan professionnel.

En ce qui concerne sa carrière professionnelle, cette expérience à l’étranger est un vrai plus. Il n’était pas titulaire, donc il n’allait pas obligatoirement retrouver son poste en revenant et a pris le pari d’avoir cette ligne supplémentaire sur le CV allait être un plus, plutôt qu’un frein. Au final, en revenant il a trouvé un poste similaire et ses supérieurs étaient contents de son expérience passée à l’étranger.

En ce qui concerne le projet de vie de Jonathan, il a toujours envie de bouger, même s’il n’y a pas de projets concrets pour le moment. Il envisage de repartir dans quelques années, que ce soit dans les DOM-TOM ou à l’étranger. Il aimerait aussi faire de longs voyages.

Merci d’avoir écouté l’épisode #046 du podcast !

michael-pouce-articleMerci d’avoir pris le temps d’écouter cet épisode du podcast de Traverser La Frontière. Si vous avez des suggestions ou des remarques sur l’épisode, laissez un commentaire un peu plus bas, je lirais avec attention ce que vous me dites !

Vous pouvez vous abonner au podcast directement sur iTunes pour recevoir les nouveaux épisodes.

Si vous avez aimé l’épisode, je vous invite à le partager sur les réseaux sociaux grâce aux boutons à la fin de l’article. Merci d’avance !

– Michael

Articles qui peuvent vous intéresser :

A propos de l'auteur Voir tous les articles

Michael

Auteur et Entrepreneur nomade, Michael est le créateur de Traverser La Frontière. Passionné de voyage, il a créé ce site pour aider et inspirer tous ceux qui ont envie de voyager, partir vivre à l'étranger et changer leur vie.

Laisser un commentaire

Je vous remercie par avance de participer à la discussion et d'ajouter votre commentaire. Sachez que tout ce qui ressemble à du spam sera supprimé. Votre email ne sera pas visible.

Send this to friend