Traverser la frontière

TLF 031 : Comment vivre en Thailande avec Romain

Partir vivre en Thaïlande ? Si cette idée vous trotte dans la tête, ce nouvel épisode du podcast de Traverser La Frontière est pour vous !

Dans cette interview, vous allez découvrir le parcours de Romain et toutes les informations à savoir pour s’installer en Thaïlande. Il connait bien le sujet, car cela fait 7 ans qu’il vit là-bas.

Écoutez tout de suite l’épisode (29 min) :

Ou téléchargez l’interview en mp3 (clic droit-enregistrer sous)

À propos de l’épisode #031 en Thaïlande

Romain s’est marié à une Thaïlandaise et a décidé de faire sa vie à Bangkok. Il travaille en Thaïlande depuis plusieurs années et est devenu indépendant grâce à la création de son blog centré sur l’Asie et la Thaïlande.

Dans cette interview, nous parlons du parcours de Romain, de ses débuts en Thaïlande, les différences culturelles, des visas pour s’installer en Thaïlande, la situation du pays ou bien encore tous ses conseils.

Dans ce podcast, vous allez découvrir :

  • Pourquoi Romain est-il parti en Thaïlande ?
  • Les différents jobs et activités de Romain à Bangkok
  • Les visas qu’utilise Romain pour vivre en Thaïlande
  • Les endroits préférés de Romain pour renouveler ses visas
  • L’important du Thaïlandais pour s’installer durablement
  • La situation actuelle des visas pour rester en Thaïlande sur le long terme
  • Les points négatifs et positifs de la Thaïlande
  • Les conseils de Romain pour réussir son expatriation en Thaïlande

Les liens de l’épisode :

Ne ratez plus rien :

Je vous conseille de vous inscrire tout de suite à la newsletter de Traverser La Frontière pour être averti des derniers articles, interviews ou vidéos.

Comment écouter cet épisode ?

Cet épisode dure 29 minutes et vous pouvez l’écouter :

Comment vivre en Thaïlande : Le résumé écrit de l’interview

Romain vit à Bangkok, en Thaïlande depuis 7 ans. Il a décidé de vivre là-bas, car il avait rencontré sa future femme. Il a fait le choix de s’installer en Thaïlande pour une nouvelle vie et, car c’était le début de la crise économique en Europe.

romain-bromo

Romain et sa femme à Bromo

Romain est arrivé à Bangkok en 2008 et a passé ses premiers mois à s’acclimater et commencé à faire des recherches pour trouver du travail.

À la base, Romain a fait un BTS Audiovisuel donc il tenait à continuer à travailler dans son domaine et a cherché des sociétés de production en Thaïlande pour bosser. Il a travaillé dans le milieu pendant 6 ans. Il s’est ensuite un peu lassé, car les salaires ne suivaient pas, le travail devenait moins intéressant et trop stressant, il a perdu l’intérêt de bosser dans cette entreprise.

Dans la première entreprise, Romain faisait un peu de tout, cadreur, monteur, assistant son, il s’occupait du site web au quotidien, de la gestion des données … Dans la seconde entreprise, il avait été embauché plus par rapport à sa nationalité, l’entreprise voulait un Français dans la boite. Cela n’a pas vraiment fonctionné, car Romain n’est pas très doué en marketing. C’est devenu ennuyeux et pas très intéressant, car il était là dans le cas où une entreprise française contacterait son employeur.

En ce moment, Romain travaille essentiellement sur son blog qui lui procure des revenus. Il s’est mis à fond sur son blog il y a deux ans, car il sentait le potentiel. Il est aujourd’hui indépendant. Son blog s’appelle la La-thailande-et-l-asie.com

La vie en Thaïlande

Romain nous raconte que Bangkok est une ville qui ne dort jamais, tu peux tout faire, on s’ennuie jamais, il y a toujours quelque chose à faire. Tu peux aller manger à 3/4h du matin, tu trouveras quelque chose dans la rue, tu trouveras les 7/11 ouverts. Ce côté ville qui ne dort jamais, c’est appréciable.

Bangkok est une ville très grande. Il y a évidemment des quartiers où il y a beaucoup de monde, comme la rue sukhumvit, etc il y a énormément de magasins et du monde. En dehors, il y a des petits quartiers populaires. Dès que tu t’éloignes des centres d’intérêt, cela devient plus tranquille. Par exemple, Romain habite dans un quartier calme, pas très loin du zoo., ce n’est pas la cohue.

Victory-Monument-Bangkok

Victory Monument à Bangkok

Romain ne parle pas couramment Thaïlandais, mais il parle au minimum au quotidien, car c’est indispensable et très utile. Il parle anglais avec sa femme et dans ses anciens boulots à cause des clients étrangers, donc il n’a pas beaucoup pratiqué le Thaïlandais.

Selon Romain, il faut idéalement apprendre la langue, car cela aide beaucoup au niveau de l’emploi. De plus, à ne pas parler thaïlandais on peut s’enferme à côtoyer seulement des gens de sa communauté et tu t’ouvres pas du tout au pays dans lequel tu vis.

Le Thaïlandais est une langue difficile à apprendre, il faut avoir une bonne oreille, car c’est une langue tonale, car il faut savoir faire la différence entre les différents sons, cela aide beaucoup. Grammaticalement et phonétiquement c’est assez facile, la structure des phrases et la conjugaison sont assez basiques, cela compense un peu.

Les visas en Thaïlande

Quand Romain est arrivé en Thaïlande, il avait un simple visa touriste à double entrée, il avait le droit à 6 mois. Ensuite, il a eu un visa de mariage. Entre temps, il a eu un visa étudiant pendant pas mal de temps, un visa de travail et ensuite et il est repassé au visa mariage récemment.

Il y a beaucoup de gens qui viennent en Thaïlande pour la retraite et il y a un visa spécifique pour ça, il suffit de remplir les conditions requises en terme d’âge, une certaine somme sur le compte en banque et c’est assez facile. Pour les plus jeunes, c’est plus compliqué. Au final, soit il faut être marié à un conjoint thaïlandais, toujours avec des conditions financières ou sinon il faut trouver un travail.

L’autre option est le visa étudiant, mais qui ne peut pas être utilisé indéfiniment. Comme il y a eu beaucoup d’abus, cela devient plus difficile de l’obtenir et il faut le renouveler tous les 3 mois.

C’est pareil, il y a eu beaucoup d’abus avec les visas-run. Vous pouviez venir avec un simple visa touriste de 30 jours et de faire des allers-retours tous les 30 jours à partir à l’étranger, revenir, etc. Les autorités ont un peu verrouillé ce phénomène.

L’autre option serait de faire des visas double-entrées, qui donnent le droit à 6 mois, il suffit de le faire 2 fois par an, cela reste raisonnable. Il faut une première entrée de 2 mois, que tu peux prolonger de 30 jours. Au bout de ces 3 mois, tu sors du territoire et là tu as de nouveau 2 mois que tu peux de nouveau prolonger de 30 jours. Donc cela fait 6 mois au total. C’est possible de le renouveler, même si c’est de plus en plus compliqué.

Avec la Thaïlande et les visas, c’est un peu la loterie, car cela change constamment et selon l’ambassade où tu fais te demande de visa, tu as des règles qui différent. Par exemple, pour les visas-run, ce n’est plus possible de le faire depuis le Cambodge, mais si tu vas au Laos, il n’y a pas de problèmes.

C’est pareil pour les demandes de visa, ils ne te demandent pas forcément les mêmes papiers selon que tu vas dans telle ambassade ou tel consulat. Du coup Romain à des spots préférés, il retourne aux mêmes endroits, car c’est plus facile.

Il y a deux bons endroits pour les visas, le consulat de Savannakhet au Laos et celui de Penang en Malaisie. C’est plus simple là-bas.

Il y a 10 000 Français en Thaïlande selon les chiffres officiels, ceux qui s’inscrivent sur le registre des Français de l’étranger. Officieusement, il y en a peut-être le double.

Quand on vient en Thaïlande, il faut faire gaffe à ne pas être en overstay (dépassement de durée du visa). Dés que ton visa est expiré, soit du te débrouilles pour le faire prolonger à l’immigration, soit il faut sortir du territoire et revenir dans la légalité.

Par contre, si tu restes en overstay en Thaïlande, il est possible d’être interdit de territoire pour une certaine période, tu auras une amende et arbitrairement ils peuvent te mettre en prison.

Trouver un emploi en Thaïlande est assez compliqué et cela dépend vraiment de ses compétences d’origine. Il y a certaines fonctions qui sont faciles à obtenir, par exemple chef en cuisine c’est assez facile. De manière générale, dans l’hôtellerie, c’est assez recherché, ils ont toujours besoin d’avoir des étrangers, des nouvelles langues. L’autre choix, c’est d’être prof, mais plutôt pour les natifs de pays anglophones.

Sinon ouvrir/racheter un business reste une solution efficace, mais ce n’est pas donné à tout le monde, car il faut avoir les moyens et les connaissances. Par contre il faut être prudent, car on peut tomber facilement dans des pièges, cela arrive régulièrement. Il y a une arnaque connue, quelqu’un va survendre son restaurant, au lieu de le vendre à 1 personne il va le vendre à 5/6 personnes qui ont acheté le même restaurant. Tu as le bien, mais tu es plus que prévu dessus.

L’opinion de Romain sur la vie en Thaïlande

plage-thailande

3 choses négatives à propos de la Thaïlande :

  • L’instabilité du pays, notamment le climat politique
  • Traiter avec l’administration, notamment avec les visas
  • Le climat : l’été est très chaud et la saison des pluies est un peu pénible

3 choses positives à propos de la Thaïlande :

  • La vie à la cool, les gens ne sont pas stressés
  • Le cout de la vie qui est avantageux, notamment pour la nourriture
  • La Thaïlande est un beau pays à voyager, à l’intérieur et dans l’Asie

Pour vivre en Thaïlande, Romain conseille de faire attention à la différence qui existe entre passer des vacances et vraiment vivre en Thaïlande, c’est quelque chose de vraiment différent. Il faut partir en sachant ce qu’il est possible ensuite de faire sur place, est-ce que vous avez les compétences recherchées, car il y a des emplois interdits aux étrangers (artisanat, travaux manuels).

Romain a écrit un guide sur Bangkok « 101 choses à faire à Bangkok », il s’agit d’un résumé de tout ce qui est possible de faire dans la ville, les infos, les tarifs …

Merci d’avoir écouté l’épisode #031 du podcast !

Merci d’avoir pris le temps d’écouter cet épisode du podcast de Traverser La Frontière. Si vous avez des suggestions ou des remarques sur l’épisode, laissez un commentaire un peu plus bas, je lirais avec attention ce que vous me dites !

Vous pouvez vous abonner au podcast directement sur iTunes pour recevoir les nouveaux épisodes.

Si vous avez aimé l’épisode, je vous invite à le partager sur les réseaux sociaux grâce aux boutons à la fin de l’article. Merci d’avance !

– Michael

Articles qui peuvent vous intéresser :

A propos de l'auteur Voir tous les articles

Michael

Auteur et Entrepreneur nomade, Michael est le créateur de Traverser La Frontière. Passionné de voyage, il a créé ce site pour aider et inspirer tous ceux qui ont envie de voyager, partir vivre à l'étranger et changer leur vie.

2 commentairesLaisser un commentaire

Laisser un commentaire

Je vous remercie par avance de participer à la discussion et d'ajouter votre commentaire. Sachez que tout ce qui ressemble à du spam sera supprimé. Votre email ne sera pas visible.

Send this to friend