Traverser la frontière

Vos excuses pour ne pas voyager, c’est de l’histoire ancienne

Deux ans.

Cela fait deux ans que j’ai commencé Traverser La Frontière.

Après des débuts laborieux, les résultats de mon travail commencent à montrer le bout de son nez avec de plus en plus de personnes qui prennent le train en route avec moi (voir le bilan).

Pourtant, tous les mois je me demande si je dois continuer.

Je me trouve des excuses pour tout arrêter et ma motivation descend 100 pieds sous terre. Avec 2 ans de travail acharné et un salaire au niveau du SMIC roumain, ce n’est pas reluisant.

Puis je me trouve des excuses pour avancer et ma motivation remonte haut dans le ciel, à toucher les étoiles. Avec plus de 10 000 personnes par mois sur le blog et 50 000 téléchargements du podcast, je me concentre sur les signes positifs.

Mais depuis deux ans, je me suis rendu compte d’un truc :

Beaucoup de personnes se mettent elles-mêmes des bâtons dans les roues.

Elles s’inventent un tas d’excuses pour ne pas agir, ne pas avancer et surtout ne pas voyager. Vous en faites peut-être partie, mais cette période est maintenant révolue.

Choisir la facilité

lazy-palawan

Se donner des excuses pour ne pas avancer, c’est la chose la plus simple à faire au monde.

Je suis le premier à m’en donner.

Je dois écrire un nouvel article aujourd’hui. Je peux repousser ma deadline de 48H pour que je puisse regarder des vidéos sur le marketing…

Je dois me lever à 6H et aller courir à 7H. Je n’ai pas trop d’énergie, je peux reporter mon footing dans la soirée…

Je dois appeler ma maman qui se fait du souci pour moi, car je suis à l’autre bout du monde. Entre temps, j’ai trouvé des potes de voyage avec qui aller boire des coups, le coup de fil attendra…

On se donne des excuses pour éviter de faire des choses qui nous prennent trop d’énergie ou qui nous semblent trop dures à faire.

Pour certains, économiser de l’argent, acheter un billet d’avion et planifier un voyage, c’est trop compliqué et le jeu n’en vaut pas forcément la chandelle.

  • « Oui, j’aimerais partir, mais je ne peux pas voyager seul »
  • « Il me faut plus d’argent pour voyager »
  • « Je dois à tout prix finir mes études avant de voyager »
  • « C’est trop risqué de voyager en Amérique du Sud »
  • « Je ne peux pas quitter mon boulot comme ça »
  • « Ma copine n’a pas envie de voyager, je ne peux pas partir sans elle »
  • « J’ai dépassé l’âge de voyager, c’est pour les jeunes un tour du monde »
  • Etc.

Une excuse prend quelques secondes à formuler. C’est facile.

Prendre une décision et mettre en place concrètement les actions pour la réaliser prend des heures, des jours, des mois ou des années. C’est beaucoup plus difficile.

Selon vous, quelle option notre cerveau choisit-il quotidiennement ?

Dorénavant, voyager m’est devenu très facile. Mais il y a 8 ans, voyager c’était laborieux, incertain et effrayant (comme en Slovaquie durant 5 mois).

Je me suis remémoré ces moments et je me suis demandée :

« Et si les leçons apprises durant ces années sur la route pouvaient être utiles ? »

Impulser le changement

michael-sunrise-tlf

Raconter mon histoire, raconter celles des autres et inspirer les apprentis voyageurs à franchir le pas. Voilà pourquoi j’ai créé Traverser La Frontière fin 2014.

Voyager a radicalement changé ma vie et je suis convaincu à 10 000% qu’il peut changer la vie de n’importe qui.

À force d’entendre les mêmes excuses, les mêmes raisons qui empêchent certains de voyager, j’ai compris qu’il existait un réel besoin. Que beaucoup de personnes n’arrivaient pas à franchir cette barrière, souvent trop haute à surmonter.

Dépenser 15 000€ pour faire un tour du monde n’est pas une décision que l’on prend à la légère. C’est de l’argent, c’est du temps, c’est une parenthèse dans une « vie normale »

Je sais pertinemment que je ne changerais pas quelqu’un d’un claquement de doigts. On ne décide pas du jour au lendemain de voyager à l’autre bout du monde. C’est un processus qui prend du temps. Il faudra des mois ou des années pour que mes actions produisent un résultat qu’elles induisent un changement, un voyage, une nouvelle direction.

Mais je suis patient et j’attends de voir.

Au bout de deux ans, je reçois déjà un bon nombre d’emails de personnes qui sont partis grâce au travail accompli, par exemple :

Sonia M. m’a écrit :

Bonsoir!!! Grâce à vous je me suis lancée je suis partie seule bon pas loin en Andalousie, mais je ne me suis pas du tout ennuyée et je n ai pas eu peur. !!!! Merci

Zgizem m’a laissé cet avis sur le podcast :

Génial !!! Super podcasts !! J’ai absolument tout écouté et ça donne envie de voyager encore plus tout en donnant de bonnes idées et conseils. Merci pour ce podcast Michael .

Ou encore Gaelle L. qui a acheté Pourquoi voyager seul ? :

J’ai acheté « pourquoi voyager seul », envie de partir, mais pleins de questions en tête… J’ai reçu le livre ce matin et j’ai validé mon billet cet après-midi pour la Nouvelle-Zélande . J’avais besoin de le lire pour être sûre de ma décision!

J’ai hâte d’être dans 10 ans afin de voir combien de vies je peux impacter positivement.

Mon job est de rendre le voyage plus facile pour vous. De le rendre accessible. De vous faire comprendre que c’est à votre portée. D’ailleurs, tout est à votre portée, car en étant français, vous avez déjà gagné.

Sauter le pas n’est pas simple, mais ce n’est pas impossible. En ce qui concerne le voyage, je crois avoir créé l’une des meilleures solutions pour franchir le pas.

Le livre qui peut tout changer

michael-avec-livre

Depuis un an, j’ai entrepris un des plus gros projets de ma vie : écrire un livre pour impacter des dizaines de milliers de personnes à voyager plus.

Ce livre s’appelle Voyage à Durée Indéterminée.

Après 8 ans à voyager et 2 ans à développer Traverser La Frontière, je pense avoir saisi les difficultés inhérentes au voyage et surtout comment les surmonter. J’ai ouvert Word et j’ai écrit tout ce que je savais sur le voyage grâce à mes années passées à l’étranger.

Ce livre a été dur à écrire, son contenu et sa forme changeaient tous les mois. J’ai d’ailleurs failli abandonner plusieurs fois. Notamment l’été dernier lorsque je vivais à Cluj en Roumanie. Je me levais à 6H tous les matins pour écrire dans un café. Tous les jours, même thé, même serveuse, même table, même routine. J’ai mis mes excuses de côté pour avancer, même si c’était douloureux.

Faire ressortir tout ce que j’avais dans ma tête de façon compréhensible et intéressante fut une longue entreprise, mais au vu des premiers témoignages, le pari est réussi.

Voyage à Durée Indéterminée est LE livre à posséder si vous envisager de faire un long voyage, mais que vous avez encore des doutes, que vous n’êtes pas sur du chemin à prendre.

Les doutes sont normaux.
Les excuses sont compréhensibles.
Par contre, la fuite face à vos envies n’est pas acceptable.

La vie est une suite de décisions personnelles. À un moment, il faudra choisir de prendre ou non cette décision. Ce livre vous aidera à franchir le pas et vous guider pour vivre le voyage de vos rêves.

Si le manque d’argent est l’une des raisons qui vous empêchent de voyager, vous trouverez dans le livre toutes les réponses à vos questions. Le cout d’un voyage, dépenser moins d’argent, faire du volontariat, gagner de l’argent en voyageant… sont autant de thèmes que j’aborde en profondeur.

Comme vous allez le voir dans le livre, l’argent est central, mais le critère encore plus important est votre volonté. Avec de la volonté, vous pouvez soulever des montagnes, vous pouvez surmonter toutes vos peurs.

vdiQue vous envisagiez de partir quelques mois quelques années ou toute votre vie, vous trouverez dans Voyage à Durée Indéterminée une mine d’informations et de conseils qui vous accompagnera avant et pendant vos aventures aux quatre coins du monde.

Allez-vous céder à la facilité et constamment vous créer des excuses ? Ou allez-vous acheter ce livre qui va vous permettre d’enfin franchir le pas ?

Voyage à Durée Indéterminée est disponible :

– Michael

Articles qui peuvent vous intéresser :

A propos de l'auteur Voir tous les articles

Michael

Auteur et Entrepreneur nomade, Michael est le créateur de Traverser La Frontière. Passionné de voyage, il a créé ce site pour aider et inspirer tous ceux qui ont envie de voyager, partir vivre à l'étranger et changer leur vie.

Laisser un commentaire

Je vous remercie par avance de participer à la discussion et d'ajouter votre commentaire. Sachez que tout ce qui ressemble à du spam sera supprimé. Votre email ne sera pas visible.

Send this to friend